10:18 - June 26, 2021
Code de l'info: 3477148
Téhéran(IQNA)-Le maire de Québec Régis Labeaume et son homologue de London, Ed Holder, ont fait parvenir plus tôt cette semaine une lettre au premier ministre Justin Trudeau afin de lui signifier leur appui dans sa lutte contre l’islamophobie, évoquant du même coup « l’urgence d’une action concertée ».
Datée du 23 juin, la lettre est cosignée par les deux maires des villes où se sont produits les deux actes islamophobes les plus meurtriers de l’histoire du pays, peut-on y lire.
 
Québec a vécu la tuerie de la grande mosquée de 2017 et la ville ontarienne a récemment été le théâtre d'une attaque qui a coûté la vie aux membres de la famille Afzaal le 6 juin dernier.
 
Agir rapidement et ensemble
Les deux hommes estiment qu'il y a urgence d'agir. Ils félicitent donc le gouvernement fédéral d'avoir voté en faveur d'une motion permettant un Sommet d’action national d’urgence sur l’islamophobie. La motion en question avait été déposée par le Nouveau parti démocratique quelques jours après l'attaque de London, qui a fait quatre morts.
 
Au moment d'écrire ces lignes, aucune date n'a encore été annoncée par Ottawa pour la tenue de ce sommet.
 
Régis Labeaume et Ed Holder plaident pour une action concertée d'un océan à l'autre. Cela est selon eux nécessaire à la lumière de nombreux incidents, certains insidieux et d’autres flagrants, qu'ils qualifient d'islamophobes.
 
Abdullah Alzureiqi et sa fille Hala prient devant le lieu de l'attaque islamophobe qui a coûté la vie de quatre membres d'une même famille à London.
 
 
Écouter les communautés
La voix des représentants des communautés musulmanes au pays doit être entendue; connaître leur vécu et leur opinion est primordial, cosignent les deux maires, qui estiment que les villes du pays peuvent jouer un rôle dans la lutte contre l'islamophobie.
 
Les représentants des municipalités canadiennes peuvent soutenir ce processus en s’engageant à faire le nécessaire pour éradiquer le fléau de l’islamophobie dans tout le pays.
 
Une citation de :Extrait de la lettre cosignée par Régis Labeaume et Ed Holder
 
L'auteur présumé de l'attaque de London Nathaniel Veltman fait face à quatre chefs d'accusation de meurtre au premier degré et à un chef de tentative de meurtre liée à l'attaque.
 
Quant à Alexandre Bissonnette, qui a tué six membres de la communauté musulmane de Québec le 29 janvier 2017, il reviendra à la Cour suprême de se pencher sur son cas. Reste à déterminer si ce dernier pourra bénéficier d’une libération conditionnelle d’ici 25 ans ou plutôt 40 ans.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: