7:26 - July 19, 2021
Code de l'info: 3477399
Téhéran(IQNA)-L'utilisation de technologies nouvelles est susceptible de faciliter l'accès au marché du financement islamique et d'étendre la fourniture de services comme les sukuk (certificat d'investissement conforme à la charia).

Les prévisions optimistes du FMI sur l'amélioration de l'économie mondiale, devraient améliorer les investissements dans ce domaine. La tendance croissante vers le marché du financement islamique et les services connexes tels que les services bancaires islamiques, est évidente dans divers pays islamiques et même non islamiques.

D'un autre côté, le secteur de la finance islamique n'a pas connu de faillites pendant l'épidémie de Coronavirus, contrairement à d'autres sociétés financières et banques qui utilisaient le système de financement traditionnel, mais a également vu de grandes fusions dans des pays comme la Malaisie, l'Indonésie et l'Arabie saoudite.

Des facteurs comme une population musulmane croissante à la recherche d'instruments financiers conformes à la charia, l'utilisation croissante de technologies de pointe et la capacité de cette industrie à montrer un niveau plus élevé de crédibilité morale, sont à l’origine de la montée de la finance islamique qui a un bel avenir en raison de la population jeune des pays islamiques et du nombre élevé de gens éduqués.

L'année dernière, le marché mondial des Sukuk était en plein essor malgré l'épidémie de corona. Selon les recherches d'Alpen Capital (ME) Limited et d'Alpen Asset Advisors Limited, l'émission de Sukuk devrait maintenir sa position de principal moteur de croissance dans le domaine du financement islamique, après un record en 2020. Le marché mondial des sukuk s'est considérablement développé et a aidé à 19%, l'industrie financière islamique mondiale en 2019. La fintech islamique a joué un rôle décisif dans la croissance du système financier islamique et des Sukuk.

نقش فین‌تِک اسلامی در رشد بازار صکوک

Selon Sameena Ahmad, PDG d'Alpen Capital (ME) Ltd : « L'industrie du financement islamique a été confrontée à un double choc pour s'adapter à l'épidémie de corona et à la chute historique des prix du pétrole en 2020. Bien que le financement islamique ait légèrement fléchi avant 2019, il a pu maintenir sa position et l’adoption de la technologie est devenue un des facteurs les plus importants du financement islamique ».

Hamed Noor Mohammad, PDG d'Alpen Capital (ME) Ltd, a un point de vue similaire et a déclaré : « Le Sukuk devrait maintenir sa position de principal moteur de la croissance de l'industrie financière islamique. Le Sukuk a battu des records au cours de la dernière année et devrait continuer. Des concepts comme ESG/investissement durable et green sukuk (investissement dans des projets respectueux de l'environnement) voient également le jour et attirent les investisseurs, et on s'attend à ce que la prochaine étape de la croissance du financement islamique se situe dans les trois domaines de la normalisation, des activités de recherche et de développement, et de la Fintech ».

3984878

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: