9:39 - July 27, 2021
Code de l'info: 3477474
Téhéran(IQNA)-Le Conseil des Awqafs, des affaires islamiques et des lieux saints de Jérusalem a affirmé son rejet absolu de tout ce qui figure dans le « plan structurel local pour le centre-ville de Jérusalem », que l'occupation cherche à mettre en œuvre.

Le Conseil a indiqué que le plan avait été préparé par le soi-disant Comité central de planification et de construction, en octobre 2020.

" Les autorités d'occupation se sont aujourd'hui mises en conflit direct avec la présence de Jérusalem à travers l'un des schémas les plus dangereux et les plus destructeurs, ciblant l'un des centres culturels, civilisationnels et commerciaux les plus importants de la ville, représenté par la rue du Sultan Nasser Salah Al-Din, et toute la zone nord entourant la vieille ville", a-t-il poursuivi.

Il a expliqué, dans un communiqué, que la réalité de ce plan est "une judaïsation enveloppée et embellie de prétextes de développement et de réorganisation".

Il a indiqué que la réalité et les objectifs de ce plan ne représentent qu'un autre projet de restriction pour la construction sur une superficie de 665 dunums, et que le Département des Waqfs islamiquse possède beaucoup de biens immobiliers à l'intérieur de ses frontières.

En condamnant cette mesure illégale, le Conseil a souligné que ces plans et d'autres sont nuls et contredit toutes les lois , les normes et tous les principes internationaux. Elle doit être rejetée et non traitée, et il faut œuvrer pour l'abolir et l'arrêter.

Dans son communiqué, le Conseil a appelé le roi de Jordanie Abdallah II à intervenir directement pour empêcher et arrêter les pratiques d'occupation, dans les propriétés islamiques et chrétiennes et dans toute la ville sainte.

3986599

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: