12:02 - August 02, 2021
Code de l'info: 3477547
Téhéran(IQNA)-L'opération Nasr al-Mobin à al-Bayda au Yémen a été un autre coup fatal aux ennemis du peuple yéménite.

Au cours de l’opération Nasr al-Mobin, l'armée et les Comités populaires (surnommés également Ansarallah) ont livré à une bataille intense contre les terroristes d'Al-Qaïda, de Daech et des mercenaires à la solde de la coalition d'agression saoudienne dans la province d'al-Bayda si bien qu’ils ont enregistré d’importants acquis. Ils ont libéré de nouvelles zones, saisi une bonne quantité d’armes et de munitions et détruit les équipements militaires des ennemis.

Acquis de l'armée et d’Ansarallah pendant l'opération Nasr al-Mobin

Un total de 500 km² a été libéré en deux phases d’opérations dans la province d’al-Bayda, y compris les districts d’ As Sawma'ah, Al-Zahir, Numan et Nati'. 510 terroristes ont été tués et 760 autres blessés lors de deux phases de l’opération.

Des dizaines de véhicules militaires des takfiris ont été détruits et de grandes quantités d'armes de mercenaires et de takfiris ont été saisies par les combattants yéménites

13 opérations de missiles « Badr » et « Saïr » et 19 opérations de drones ont été menées contre les positions de Daech et d’Al-Qaïda.

Les responsables locaux et les habitants, notamment les tribus al-Bayda, ayant mené une coopération étroite avec les combattants de la Résistance yéménite ont joué un rôle important dans le succès de cette opération.

La coalition saoudienne a fourni aux terroristes toutes sortes d’armes lourdes et semi-lourdes et de munitions, et avait un contrôle total sur leur transfert.

Les avions de chasse saoudiens ont également mené 67 frappes aériennes contre les forces armées et les Comités populaires d’Ansarallah, et les preuves de tous ces soutiens sont disponibles et documentés.

Al-Bayda est souvent oubliée. C'est une vaste région du Yémen où l'on ne voit pas grand-chose d'autre que la pauvreté et l'impuissance, qui se sont aggravées pendant la guerre. Il reçoit généralement peu d'attention parmi les observateurs yéménites, sauf lorsqu'il s'agit d'Al-Qaïda et Daech. Récemment, cependant, al-Bayda est devenue une arène centrale dans la bataille entre Ansarallah et les mercenaires affiliés au régime de Riyad.

Al-Bayda borde huit autres gouvernorats : Shabwa, Ad Dali', Abyan et Lahij au sud, et Maarib, Sanaa, Dhamar et Ibb au nord. Son emplacement stratégique, donnant accès à de nombreuses régions du pays, rend al-Bayda décisif dans le conflit actuel entre Ansarallah et les mercenaires pro-Hadi.

Les camps d'Al-Qaïda et de Daech sont présents dans des zones isolées d'al-Bayda, en particulier dans les chaînes montagneuses entre al-Bayda et les gouvernorats d'Abyan et de Shabwa. Al-Qaïda a également une présence limitée dans le district de Wald Rabi'. Certains membres d'Al-Qaïda appartiennent à des tribus, ce qui a aidé le groupe à opérer au sein du tissu social du gouvernorat. Pendant ce temps, Daech est considéré comme un étranger, et les relations du groupe avec les tribus ont connu des tensions extrêmes et régulières.

Il est à noter que les combattants d’Ansarallah, après être entrés à Sanaa en septembre 2014, ont marché vers al-Bayda pour s'en emparer avant de se diriger vers Aden, Taëz, Hudaydah ou tout autre gouvernorat. La priorité militaire d’Ansarallah à al-Bayda a révélé l'importance stratégique du gouvernorat ainsi que la conscience du mouvement de la Résistance yéménite de l'histoire de la rébellion d'al-Bayda contre le centre et de l'animosité persistante. Par conséquent, soumettre al-Bayda a été depuis toujours une priorité. Al-Bayda est la clé de la protection de Maarib

Et quel a été le plan US à al-Bayda?

Des groupes takfiris ont tenté d'atteindre certaines zones de la province d'al-Bayda et pendant ce temps, la coalition d'agression saoudienne a équipé les groupes takfiris et il a mobilisé ses troupes pour soutenir ces groupes.

Les forces du gouvernement démissionnaire yéménite (allié de Riyad) et leurs sbires ont lancé une opération militaire appelée "Al-Najm al-Thaqib" dans la province centrale yéménite d'al-Bayda le 2 juillet.

Mais l'armée et les Comités populaires ont réussi à reprendre des parties importantes du front lors d'une contre-attaque contre la coalition saoudienne dans la province précitée.

Résultat pour l'US Army? Retour à la case départ à Maarib, recul à al-Bayda, perte stratégique à Shabwa, bastion de Riyad au sud du Yémen et autre province pétrolière yéménite.

Presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: