14:55 - September 11, 2021
Code de l'info: 3477970
Téhéran(IQNA)-Alors que les États-Unis se préparent à commémorer le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, les familles des victimes et d'autres exigent de connaître la vérité sur la frappe la plus meurtrière sur le sol américain et sur les groupes qui en étaient responsables.

Selon PressTV, face à la pression croissante des victimes du 11 septembre et de leurs familles, le président américain Joe Biden a ordonné le 3 septembre au ministère de la Justice et à d'autres agences fédérales de déclassifier les documents de l'enquête du FBI sur les attaques contre les tours jumelles du World Trade Center à New York, qui ont tué environ 3 000 Américains.

On ne sait pas encore combien de nouvelles informations cruciales seront publiées sous l'ordre de Biden, car les responsables du renseignement américain peuvent toujours retenir des détails clés en fonction des lois sur la confidentialité ou des problèmes de sécurité nationale.

Le FBI a déjà déclaré qu'il ne pouvait pas tenir compte des preuves clés dans son enquête de longue date sur les pirates de l'air et leurs associés. Les proches des victimes ont demandé à l'inspecteur général du ministère de la Justice d'enquêter sur le traitement des preuves par le FBI.

"Les familles des victimes des attentats du 11 septembre devraient certainement savoir qui est responsable du meurtre de nos proches, mais le peuple américain mérite de savoir … autant que nous", a déclaré Terry Strada, dont le mari a été tué en la tour nord, citée par USA Today.

Strada fait partie des centaines de proches des victimes du 11 septembre, des premiers intervenants et des survivants qui poursuivent le gouvernement saoudien devant un tribunal fédéral américain à New York pour le rôle présumé du royaume dans les attaques.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: