9:13 - October 23, 2021
Code de l'info: 3478451
Téhéran(IQNA)-Le secrétaire général du Hezbollah libanais a qualifié l’immense évolution spirituelle chez l’homme du plus important acquis du Prophète (psl), soulignant : « Quand on regarde le Prophète (psl) et ses acquis, on voit une oumma libérée des ténèbres de l’ignorance, un gouvernement fondé sur la base de l’islam et un islam qui est devenu une mission éternelle. »

À l'occasion de l’heureux anniversaire du grand prophète de l'islam, le secrétaire général du Hezbollah est revenu lors d'un important discours prononcé ce vendredi soir sur l'unité chiite et sunnite en soulignant que sans une connaissance approfondie du prophète, de sa personnalité, il est impossible de connaître l'islam.

"Le prophète n'a cessé de défendre l'oumma et il revient à tout musulman d'en faire autant, n'importe quel musulman doit se sentir responsable face au sort réservé à son peuple, à son pays, et agir avec fermeté s'ils sont pris pour cible. C'est cela le véritable sens de la religion prophétique ", a dit Sayed Hassan Nasrallah.

Plus loin dans ses propos et alors même qu'une semaine s'écoule à peine depuis les événements tragiques a Tayouné où sept Libanais sont tombés sous les balles des agents d'Israël, et ce dans une claire tentative de faire déclencher une guerre civile au Liban, Nasrallah a abordé la question de la Palestine et son aspect unificateur pour tous les musulmans qu'ils soient chiites ou sunnites.

" la Palestine est le point de rapprochement, de consensus pour la totalité de l'oumma islamique. Tout musulman se doit de se sentir responsable quant au sort de la Palestine. Il est même interdit que ce qui s'y passe nous laisse indifférent. C'est tout un peuple, tout un pays, son histoire et son identité, ses valeurs sacrées qui sont usurpés et on ne peut ni être indifférent ni distant. Ce soutien tous azimuts a certainement un prix qu'il revient à toutes nations musulmanes de l'assumer. À l'image de l'Iran qui continue de subir courageusement le prix fort de son soutien à la cause palestinienne et son opposition fondamentale au régime sioniste.

Les États-Unis ainsi que certains pays arabes de la région cherchent à faire disparaître cette hostilité contre un régime usurpateur qu'est Israël de sorte même qu'aucun musulman n'ait même pas à l'esprit l'idée de se battre contre Israël. Il y a peu à Erbil, en Irak une réunion s'est tenue justement et ceci afin de tâter le terrain. Si les Irakiens s'étaient montrés silencieux et bien ce genre de manifestation se serait inscrit dans la durée.

Or les Irakiens s'y sont opposés unanimement dans un élan de solidarité qui devra être d'ailleurs celui de tous les musulmans. C'est le sens même de notre progrès à nous les Musulmans que de nous nous rapprocher, d'abandonner les querelles internes. Les Musulmans ont gagné chaque fois qu'ils ont unis leurs efforts et qu'ils se sont entraînés et qu'ils ont été solidaires. Et c'est cela le sens de l'unité islamique. En ce sens la grande responsabilité des oulémas consiste à empêcher toute divergence propre à laisser libre cours aux complots ennemis.

Au Liban c'est ce même sens de l'union qui a fait gagner la Résistance. Tout comme en Palestine qui a vaincu Israël quand elle s'est liée à l'axe de la Résistance. "

Nasrallah a insisté sur la participation active du Hezbollah dans l'enquête ouverte autour de la tragédie de Tayouné : " Ce qui a été fait c'est bien et nous y donnerons la suite. Quant au gaz libanais, qu'Israël le sache: il ne pourra jamais agir à sa guise dans ce bloc gazier litigieux. La Résistance passera à l'acte dès que les intérêts libanais l'exigent. Le Hezbollah préservera la paix interne, fera tout pour une sortie de la crise. Car l'ennemi du Liban est ailleurs..."

C'est un ultimatum à l’entité sioniste, selon des analystes en bonne e dure forme : " La Résistance ne permettra aucune prospection des hydrocarbures dans la zone maritime contestée entre le Liban et la Palestine occupée, avant un accord avec l’Etat libanais, et menaçant de mettre toutes ses capacités pour l’en empêcher. Si l’ennemi croit qu’il peut agir à sa guise dans la zone litigieuse, avant de régler le litige, il se trompe…. Je ne veux pas lancer de positions maintenant. Mais si la résistance trouve que le gaz et le pétrole libanais sont en danger, même dans la zone litigieuse, elle réagira et elle est capable d’agir ».

Son avertissement intervient après les informations médiatiques israéliennes selon lesquelles le gouvernement sioniste allait charger une compagnie des activités de prospection dans la zone maritime qu’il occupe mais qui est réclamée par le Liban.

Il a également déclaré que les membres du groupe terroriste Daesh Takfiri dépeignent une image erronée de la noble religion de l'Islam et de la communauté musulmane.
 
« Les Daesh Takfiris représentent une image erronée de l'islam et doivent être vaincus », a déclaré le chef du Hezbollah. « Tous les érudits musulmans doivent préserver l'unité de la Oumma et affronter la barbarie de Daech. »
 
Nasrallah a également appelé à dénoncer la guerre de sept ans menée par les Saoudiens contre le Yémen. « La fin de la guerre au Yémen nécessite l'approbation du cessez-le-feu et la levée du blocus simultanément. »

4007167

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: