7:42 - February 13, 2022
Code de l'info: 3479748
Téhéran(IQNA)-Quarante (40) pays participeront à la 17e édition du Prix international d’Alger de récitation du Coran prévue du 17 au 19 février en cours, a-t-on appris samedi auprès du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs.

Dans une déclaration à l'APS, le directeur de l'enseignement et des concours coraniques, Messaoud Miad, a fait savoir que le nombre de pays qui prennent part à cette édition qui débutera jeudi prochain était de 39 pays dont la participation a été confirmée sur 68 pays invités, ajoutant que ce concours auquel l'Algérie prendra part, se déroulera par visioconférence en raison de la pandémie Covid-19.

Et d'expliquer que le Prix international d’Alger de récitation du Coran connaissait auparavant l'organisation de trois concours en même temps à savoir, le concours international, le concours d'encouragement pour les jeunes récitants et le concours national. Cependant, le concours international a été avancé, pour cette édition au mois de Rajab parallèlement avec la célébration de Isra et Miraj (Le voyage nocturne).

Concernant la tenue du Prix international d’Alger de récitation du Coran en mois de Rajab au lieu de Ramadhan, le même responsable a indiqué que ce décalage se justifiait par le fait que les récitants et les cheikh de zaouïa seront occupés par la prière des Tarawih.

Il s'agit également, poursuit-il, de l'application des recommandations du Conseil de coordination des concours et des prix internationaux regroupant 14 pays adhérents aux concours et prix internationaux de récitation du Coran, qui a proposé l'organisation des concours internationaux en dehors du mois sacré tout en maintenant, par contre, les compétitions nationales durant ce mois sacré.

A ce propos, M. Miad a fait état du maintien du concours d'encouragement pour les jeunes récitants en plus du concours national de récitation du Saint Coran durant le mois de Ramadhan. Les lauréats seront distingué pendant la 27e nuit du mois sacré.

Concernant le déroulement du concours du Prix international d'Alger de récitation du Coran, M. Miad a indiqué que les participants des autres pays à ce concours du 17 au 19 février, doivent se présenter aux centres consulaires et diplomatiques algériens auprès de leurs pays respectifs, en vue de passer devant le jury de Dar El Imam à Mohammadia (Alger).

Ce jury est composé de six membres dont un de la République arabe d'Egypte, l'autre de la Guinée et d'autres parmi lesquels figure une femme algérienne.

Au sujet des épreuves éliminatoires qui se sont déroulées la semaine dernière dans le cadre de cette édition, M. Miad a indiqué qu'elles viennent pour sélectionner particulièrement un représentant de l'Algérie. A cet effet, 56 candidats s'y sont présentés aux fins de choisir un groupe de concurrents qui entameront un stage les dimanche et lundi. Il sera procédé ensuite à la sélection d'un candidat parmi eux qui représentera l'Algérie à la 17ème édition internationale de la récitation du Coran.

La proclamation officielle des lauréats au concours international d'Alger de récitation du coran aura lieu durant une cérémonie solennelle prévue fin février en cours, où les lauréats seront distingués par des prix de valeur ainsi que les membres du jury.

Le concours du Prix international d'Alger est ouvert cette année aux récitants du Coran de moins de 25 ans et à ceux qui n'ont pas remporté l'un des trois premiers prix lors des précédentes éditions.   

aps.dz        

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: