Téhéran(IQNA)-Le cheikh Muhammad Rifat est le premier récitant égyptien dont la récitation a été diffusée par la Radio après l’autorisation donnée par Al-Azhar à la diffusion des récitations coraniques par la Radio.

La radio britannique avait enregistré vers la fin de la vie de Rifat, une récitation de la sainte sourate Houd, faite dans une mosquée en présence de nombreux Egyptiens et dont l’enregistrement est maintenu au musée des gens réputés en Grande Bretagne.

Muhammad Rifat  (9 mai 1882 - 9 mai 1950) était le premier récitant du Coran à lire sur la radio égyptienne du Caire le 31 mai 1934, et sa voix et son style, ainsi que son personnage, ont été promus comme modèle du récitant idéal.
 
Rifat est souvent loué pour avoir corrélé la mélodie à la signification des versets coraniques, un exploit connu en arabe sous le nom de tasweer al-mana.

Rifat a terminé la mémorisation du Coran à l'âge de dix ans. Il a ensuite étudié les règles de récitation chez le Cheikh Mohammed Al-Bughdadi et le Cheikh Al-Samalouti.
 
En plus de son travail à la radio, Cheikh Rifat a été le récitant officiel du Coran à la mosquée Mustapha Pacha au Caire pendant plus de 25 ans jusqu'à ce qu'en 1942, il contracte une maladie qui l'empêche de continuer.
 
Le jour de la mort de Cheikh Mohammed Rifat, des annonceurs du monde entier ont proclamé la perte de l'un des phares islamiques.

4055238