L’échec des plans économiques du parti au pouvoir en Inde, un prétexte pour faire pression sur la minorité musulmane

12:43 - June 27, 2022
Code de l'info: 3481161
Téhéran(IQNA)-Les remarques insultantes de Nupur Sharma, porte-parole du parti au pouvoir BJP en Inde, contre le Saint Prophète (psl) dans une émission télévisée, ont conduit à une condamnation généralisée dans le monde entier, et à des protestations à travers l'Inde.

Dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique (Iqna), Kaleem Kawaja, directeur exécutif de l’Association des musulmans aux États-Unis, a appelé à l'unification des pays, islamiques et non islamiques, pour contrer l'anti-islamisme du gouvernement indien et mettre fin aux persécutions et aux discriminations des musulmans dans ce pays.

« Le BJP est un gouvernement anti-musulman qui depuis plusieurs années, encourage les extrémistes hindous à accroître la pression sur les musulmans. Au cours du dernier mois de Ramadan, ils ont créé de nombreux problèmes pour les musulmans, les ont empêchés d'aller à la mosquée, ont mis de la musique devant les mosquées, ont jeté des pierres sur les musulmans et les ont empêchés de prier. Cela s'est produit dans plusieurs villes.

Leurs cibles principales étaient les musulmans à faible revenu qui n'ont pas la capacité de se défendre et n'ont aucun contact avec les responsables gouvernementaux. Certains militants hindous soutenus par le gouvernement, appellent également au génocide des musulmans.

ضرورت اتحاد جهانی برای مقابله با اسلام‌ستیزی دولتی در هند

Bien sûr, il y a beaucoup de bons hindous en Inde. 80% des hindous sont de bonnes personnes et ne sont pas contre les musulmans. Seule une petite minorité de 20 % est extrémiste, et malheureusement les chefs du gouvernement la soutiennent. En décembre dernier à Noël, ils ont ciblé les chrétiens et ont attaqué de nombreuses églises.

Après les récentes insultes de deux responsables au Saint Prophète (psl), certains pays ont convoqué les ambassadeurs indiens et ont même exigé des excuses officielles du BJP qui a dit qu’il s’agissait de déclarations de quelques éléments marginaux. Mais ce ne sont pas des marginaux. Sharma est la porte-parole principale du parti. Elle n'a pas été arrêtée et a seulement été expulsée du parti. Je doute qu'ils fassent plus que ce qu'ils ont fait jusqu'à présent.

C'est la première fois que des nations musulmanes, chiites et sunnites, se réunissent non seulement pour condamner ces actions, mais aussi pour demander des excuses au gouvernement indien. Je pense que c'est une très bonne étape qui a encouragé les musulmans en Inde. La meilleure chose que les musulmans puissent faire est de passer par une procédure judiciaire, car ils ne peuvent pas faire grand-chose politiquement car le BJP est très fort et les partis d'opposition sont faibles.

Les nations musulmanes doivent savoir que, comme l'a dit le Prophète (psl), les musulmans forment une seule nation. Les musulmans, que ce soit au Moyen-Orient, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, au Japon, en Chine ou en Inde, forment une seule nation. Nous vivons dans un monde où tous les pays sont interdépendants pour diverses raisons, le commerce, la technologie et l'éducation. Aucun pays ne peut vivre isolé et l'Inde ne fait pas exception. Par conséquent, les pays musulmans doivent prendre les devants dans cette affaire », a-t-il dit.

4065266

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :