Tenue du congrès des oulémas de l’Asie du Sud-est en Malaisie

8:51 - July 02, 2022
Code de l'info: 3481208
Téhéran(IQNA)-La capitale malaisienne, Kuala Lumpur, a abrité le congrès des oulémas du sud-est asiatique.

Ouvert par le premier ministre du royaume Ismail Sabri Yaakob et le docteur Mohamed Ibn Abdel Kerim Al Issi, secrétaire général de la ligue et en présence du sénateur Dato El Hadj Idriss Ibn El Hadj Ahmed, ministre à la présidence du conseil des ministres pour les affaires religieuses, le congrès s’est déroulé en présence de plus de 44 dirigeants et personnalités religieuses de 17 pays.

Le congrès s’est félicité de la création d’un conseil des oulémas du sud-est asiatique à Kuala Lumpur sous la bannière de la ligue musulmane mondiale.

Il a recommandé l’union de la Oumma afin d’instiller les principes d’amour et de compassion dans le cœur de tous quel que soit la diversité ethnique ou la religion.

Les participants ont recommandé que le principe de la tolérance et le respect des droits d’autrui soit une priorité afin de parvenir à la paix et la sécurité mondiales.

Ils ont recommandé par ailleurs que les futurs plans de paix et de sécurité soient élaborés par les dirigeants de la nation sur la base des principes de La charia.

La conférence a recommandé que la jurisprudence de la coexistence soit la base des priorités de chaque pays pour construire un avenir basé sur l’unité et l’harmonie complète entre toutes ses composantes.

Autre recommandation des participants la consolidation de l’unité de la Oumma, sa cohésion en adhérant à sa ferme conviction de veiller à ce que les enseignements de l’islam parviennent aux gens dans leurs réalités, sans déformation aucune.

Le congrès a été ouvert par le premier ministre malaisien qui a remercié la ligue pour cette initiative qui se tient alors que les musulmans continuent de faire face à différents défis y compris leurs divergences, la provocation de certaines parties, la haine à l’endroit de l’Islam, les avis préjudiciables à la religion, des défis qui doivent trouver des solutions.

Pour le premier ministre malaisien les érudits musulmans ont besoin d’échanger leurs idées, de les unifier et de les mobiliser afin de pouvoir trouver des solutions aux défis auxquels sont confrontés les musulmans.

Succédant au premier ministre malaisien, le secrétaire général de ligue musulmane mondiale, Mohamed Ibn Abdel Kerim Al Issi s’est réjoui de l’organisation de ce congrès, qui réunit une constellation de savants, dans des pays qui ont de l’importance et du poids dans la carte de notre monde islamique et du monde dans son ensemble, qui sont les pays d’Asie du Sud-Est.

La diversité des êtres humains et leurs différences, en particulier dans leurs religions, ne doit pas constituer un handicap à une coexistence «sûre et juste» ni transformer la différence en haine ou agression contre l’autre en une exclusion ou confiscation de son droit à une vie décente.

Il a exposé par ailleurs les valeurs de l’Islam, sa justesse et ses nobles vertus et pas comme l’ont falsifié les extrémistes et les terroristes.

Al Issi a encore dit que « parmi les erreurs de perception la généralisation des erreurs et des risques de certains qui s’érigent en défenseurs l’islam, comme représentant la religion, une assertion battue en brèche par le document de la Mecque validé par plus de mille deux cents muftis et érudits de par le monde, élaboré sous le généreux patronage du Gardien des lieux saints de l’Islam, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud,

Le secrétaire général de la ligue a insisté sur la nécessité pour les érudits du monde musulman de s’unir pour faire face aux grands problèmes de la Oumma, avant de renouveler la disponibilité de son institution à appuyer toute initiative et tout effort en ce sens.

Il a enfin remercié tous ceux qui ont contribué à l’organisation de ce congrès et ceux qui y ont participé avec à leur tête le gouvernement malaisien et le premier ministre.

Le ministre à la présidence du conseil des ministres le sénateur Dati Hadji Idriss Ibn Hadji Ahmed a rappelé la diversité du ethnique et religieuse reconnu mondialement comme un havre de paix et de cohésion depuis fort longtemps.

Il a enfin remercié la ligue musulmane mondiale pour avoir choisi la Malaisie comme partenaire stratégique pour la tenue de ce congrès pour la première fois dans l’Asie du sud-est afin de mettre en évidence la solidarité et l’unité musulmane.

Pour sa part le président de l’assemblée générale des nations unies Abdalla Chahid a remercié la ligue musulmane mondiale et le gouvernement malaisien pour l’organisation de ce congrès et pour les efforts déployés pour faire connaître les vraies valeurs de l’Islam que ce congrès s’attèle à consolider et propager en cette période difficile où le monde vit de profondes confrontations jamais connues auparavant.

Les érudits ont évoqué, lors de ce congrès, le rôle important joué par le document de la Mecque qui a reflété le niveau de conscience de l’Islam et partant de l’importance d’en faire une référence pour les imams dans le sud-est asiatique.

Un mécanisme pour cette formation a été adopté dans la perspective de la prochaine rencontre du conseil des érudits du sud-est asiatique.
Sahara Media

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :