Un fonds d'investissements halal voit le jour en Algérie

13:23 - July 04, 2022
Code de l'info: 3481245
Téhéran(IQNA)-Le Haut Conseil Islamique (HCI) prévoit le lancement de fonds d’investissements dits halal, conformes à la finance islamique en Algérie.

En effet, et pour la première fois, l’Algérie enregistrera le lancement des Sukuk conformes à la finance islamique assurée par des fonds d’investissements dits halal. Ce nouveau type d’investissement sera bientôt lancé par le Haut Conseil Islamique (HCI) en coordination avec le ministère des Finances. En plus de la Commission d’organisation et de surveillance des opérations des bourses (COSOB).

Effectivement, ce pas vers le financement est fondé en respect des principes de la loi islamique. Il s’agit de la troisième étape de la généralisation de la finance conforme à la Charia dans le pays. Cette initiative, rapporte Echorouk, est entrée en vigueur à travers toutes les banques publiques et un certain nombre de banques privées.
 
De ce fait, le lancement du nouveau chèque islamique a vu le jour en début de l’année courante. Il s’agit en fait de la seconde étape vers le lancement de la bourse islamique au marché financier en Algérie. Et cela, en annonçant deux nouvelles sociétés qui appuient le secteur de l’assurance. 

La première est disponible au niveau de toutes les banques. Tandis que la deuxième est une filiale indépendante d’une compagnie d’assurance active sur le marché. Par ailleurs, la troisième étape du projet, consiste à la création d’un marché boursier qui répond aux exigences islamiques par le biais des Sukuk.

Finance islamique en Algérie, pour une stabilité financière et une croissance économique 
À ce propos, le directeur général de la bourse d’Algérie, Yazid Benmouhoub en l’occurrence, a donné plus de détails. Le responsable a, en effet, révélé que le dossier relatif au projet de la finance islamique se trouve actuellement au niveau de la COSOB.

Celle-ci, rapporte la même source, détient tous les détails concernant la date et le délai du lancement dudit programme. Celui-ci est toujours en cours d’étude, apprend-on du responsable. De son côté, Hichem Attar, PDG de l’AOM Invest, s’est penché sur le sujet. Il a affirmé que sa société sera la première participante de la finance islamique.
 
Ainsi, le responsable sera le propriétaire du projet des fonds d’investissement halal. Cela dit, le dossier relatif à sa participation sera officiellement déposé au niveau de la COSOB au mois d’août. Attar a ensuite confirmé qu’à partir de 2023, la commercialisation de cette finance verra le jour.

dzairdaily

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :