L'Arabie saoudite rêve de devenir le premier centre financier islamique du monde

7:20 - August 14, 2022
Code de l'info: 3481670
Téhéran(IQNA)-En réponse à la demande croissante d'instruments et de services d'investissement conformes à la charia, la bourse saoudienne, Tadawul, a lancé son premier indice islamique, le mois dernier.

La création de cet indice conforme à la charia, sur le marché boursier saoudien, signifie que ce pays cherche à devenir le centre financier islamique du monde conformément au plan « vision 2030 ».

En réponse à la demande croissante d'instruments et de services d'investissements conformes à la charia, la bourse saoudienne, Tadawul, a lancé son premier indice islamique le mois dernier, l'indice islamique « TASI » qui suit les performances des sociétés islamiques conformes à la charia, cotées à la bourse saoudienne.

L'indice « Tasi Islamic » est composé de l'indice boursier total de la Bourse saoudienne appelé Tadawul, et est examiné par le Comité consultatif sur sa conformité à la charia qui sera chargé de suivre et de vérifier périodiquement, la liste des sociétés admises en bourse.

Selon Reda Al-Ansari, responsable de la recherche, des données et de l'analyse de la Finance islamique au « London Stock Exchange Group », l'expansion des indices conformes à la charia est logique. Ansari a déclaré : « Au cours des deux ou trois dernières années, les investisseurs ont commencé à investir en Arabie saoudite. Étant donné que l'Arabie saoudite est l'un des plus grands marchés financiers islamiques au monde, elle devait offrir davantage d'opportunités d'investissements aux institutions financières islamiques, au-delà des sukuk et de l'immobilier ».

شاخص منطبق با شریعت در بورس عربستان

Un gestionnaire de portefeuille basé à Riyad, a déclaré que le nouvel indice islamique était une étape naturelle, étant donné qu'une grande partie des entreprises de Tadawul sont déjà conformes à la charia. « La plupart des directeurs financiers ont utilisé l'indice « Ideal Ratings » pour évaluer les performances, mais ils peuvent désormais être comparés à un indice que la plupart des investisseurs (de détail) peuvent suivre », a-t-il déclaré, sous couvert d'anonymat.

Muneem Salam, vice-président exécutif et gestionnaire de portefeuille chez « Saturna Capital », basé aux États-Unis, a déclaré que toute mesure prise pour la conformité à la charia, est bonne pour l'industrie de la Finance islamique.

شاخص کل سهام  بورس عربستان به نام تداول (Tadawul)

Salam a déclaré : « On ne sait toujours pas quelle méthode ils utiliseront. Mon expérience en Arabie saoudite, est que les institutions ont des directives différentes, il sera donc intéressant de voir sur quoi elles vont s’entendre. Cependant, fournir des lignes directrices peut être très utile pour les investisseurs de détail et c’est une bonne décision ».

Un gestionnaire de portefeuille basé à Dubaï, a déclaré : « L'indice « Tasi Islamic » s’il est positif, n’aura pas cependant un grand rôle compte tenu du petit nombre de fonds mondiaux conformes à la charia islamique, et de la petite taille de la bourse saoudienne par rapport aux autres marchés boursiers du monde. Outre l'analyse comparative du marché, ce nouvel indice pourra servir de base pour les instruments financiers tels que les produits dérivés et les fonds négociés en bourse (ETF) ».

چشم‌انداز ۲۰۳۰ عربستان

Tariq Al-Rafai, PDG du « Quorum Center for Strategic Studies », est un intellectuel indépendant de Londres qui a déclaré : « Les Saoudiens ont un avantage stratégique en établissant leurs propres références, car le pays a la plus grande capitalisation boursière du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. Les fournisseurs d'index peuvent ne pas connaître les objectifs mais ils seront propriétaires des données ».

« Tasi Islamic Index » rejoindra le nombre croissant des indices islamiques couvrant les actions régionales et internationales. Des fournisseurs tels que S&P, Ideal Ratings, MSCI et FTSE proposent déjà leurs propres indices conformes à la Charia. Les indices islamiques mondiaux les plus importants sont le « Dow Jones Islamic Market Index » et le « MSCI Islamic Global Index », et FTSE propose également des indices conformes à la charia, dans d'autres juridictions telles que la Malaisie et Taïwan.

Faysal Hassan, directeur général et directeur de la gestion d'actifs chez « Al Mal Capital », basé à Dubaï, a expliqué : « Il est important d'avoir des indices conformes à la charia car il existe un marché important et en croissance pour les investissements conformes à la charia, et les investisseurs doivent pouvoir comparer les rendements avec des indices crédibles. Il s'agit d'une mesure positive qui aidera à mesurer les performances des investissements conformes à la charia. Je suis sûr que d'autres indices viendront dans l'avenir, à mesure que le marché se diversifiera et s'approfondira ».

Bashar al-Natur, responsable de la Finance islamique mondiale chez Fitch Ratings, a déclaré que le lancement de l'indice islamique Tasi n'était pas surprenant et constituait une des initiatives du Programme de développement du secteur financier (FSDP) du Royaume, dans les perspectives de 2030. « Le lancement de l'indice Tasi a eu lieu après la formation du comité consultatif Shariah Tadawul en avril. Ce comité est composé de représentants des plus grandes institutions financières du pays pour assurer l'indépendance et la transparence. L'avancement et le développement de l'industrie financière islamique du Royaume font partie de l'objectif plus large de créer une diversification économique. Au-delà du financement islamique, l'objectif du FSDP est de développer un secteur financier diversifié et efficace pour soutenir le développement de l'économie nationale, diversifier les sources de revenus et stimuler les domaines de l'épargne, du financement et de l'investissement », a-t-il expliqué.

4077003

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha