Les musulmans ivoiriens appelés à aider les guides spirituels

11:20 - October 03, 2022
Code de l'info: 3482233
Téhéran(IQNA)-Le président de l’ONG Ambeyan international (Nous sommes là, en langue Malinké), Sianlou Fofana, appelle les fidèles musulmans de Côte d’Ivoire à apporter une assistance accrue à leurs guides que sont les imams, leurs adjoints et les muezzins.

A l’occasion de la double cérémonie d’échanges de vœux et la célébration de l’an 01 d’existence de son organisation, samedi 1er octobre 2022, à Attécoubé, il a dénoncé la précarité dans laquelle vivent ces autorités de la religion islamique et demandé à ses coreligionnaires de se pencher de plus en plus sur leurs conditions de vie.

« Je demande aux musulmans de s’occuper de nos muezzins, des adjoints des imams, des présidents de conseils de gestion ou recteurs de nos mosquées parce qu’ils sont devenus comme des mendiants au sein de nos mosquées. Chaque fois, il faut lancer la charité pour qu’on puisse leur venir en aide. On ne veut plus ça de l’islam en Côte d’Ivoire », a martelé M. Fofana.

Selon lui, les fidèles musulmans devraient copier l’exemple des chrétiens qui, chaque fin du mois, ne se font pas prier pour honorer leurs responsables ecclésiastiques à travers les dimes et autres offrandes en vue de leur permettre d’être à l’abri du besoin.

« Donc, chaque vendredi, un musulman doit pouvoir avoir un fonds pour déposer à la mosquée. On n’a pas besoin de savoir si l’imam va prendre ça pour s’enrichir. Seulement tu as donné et Dieu t’a déjà pointé. C’est ce qu’on demande à l’islam en Côte d’Ivoire », a-t-il préconisé.

La double cérémonie a bénéficié de la présence du secrétaire général de la chefferie d’Agban-Abidjan, Nampé Mobio Stanislas, du responsable du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (COSIM), Nouhr Méïté, de nombreux imams et autres dignitaires nationaux de l’islam.

Elle a été l’occasion pour les responsables de l’ONG Ambeyan international de dresser le bilan d’une année d’activités. Selon Sianlou Fofana, l’ONG a pu réaliser l’intronisation de ses coordinations dans les 14 districts, organiser une conférence-débat sur le thème, « la problématique de l’entretien des muezzins », apporter une assistance à des muezzins, procéder à des partages de repas lors du Ramadan, ainsi que la distribution de viande pendant la Tabaski et enfin rendre hommage aux muezzins.

Cette ONG, qui a vu le jour le 9 octobre 2021, œuvre à l’entretien des mosquées et l’assistance des muezzins.

aip.ci

Tags:
Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha