Les menaces contre Ilhan Omar « illustrent le racisme institutionnel du système américain »

8:26 - November 26, 2022
Code de l'info: 3482785
Téhéran(IQNA)-Les menaces du président présumé de la Chambre des représentants des États-Unis, Kevin McCarthy, contre la députée afro-américaine Ilhan Omar « illustrent le racisme institutionnel inhérent au système politique américain », selon l'écrivain et journaliste afro-américain Abayomi Azikiwe.

Selon PressTV, Kevin McCarthy a déclaré qu'il tiendrait sa promesse de retirer Ilhan Omar de son poste à la commission des affaires étrangères s'il devenait le prochain président de la Chambre des États-Unis.
 
Azikiwe, rédacteur en chef du Pan-African News Wire, a fait ces remarques dans une interview avec Press TV vendredi après que le chef de la minorité américaine Kevin McCarthy (R-Calif.) ait promis de retirer Omar de ses postes au sein du comité, s’il est président de la Chambre, pour sa condamnation des crimes de guerre d'Israël.
 
Lundi, Omar a riposté à McCarthy et à son parti républicain, affirmant qu'ils "utilisaient la peur, la xénophobie, l'islamophobie et le racisme pour me cibler".
 
Omar (D-MN) a publié la déclaration suivante après que McCarthy a menacé de la dépouiller de son siège au sein de la commission des affaires étrangères de la Chambre.
 
"Dès le moment où j'ai été élu, le Parti républicain s'est donné pour mission d'utiliser la peur, la xénophobie, l'islamophobie et le racisme pour me cibler sur le sol de la maison et à travers des millions de dollars de publicités de campagne.
 
"Que ce soit Marjorie Taylor Greene tenant un pistolet à côté de ma tête dans les publicités de campagne ou Donald Trump menaçant de" me renvoyer "dans mon pays (malgré le fait que je sois une fière citoyenne des États-Unis depuis plus de 20 ans ), ce flux constant de haine a conduit à des centaines de menaces de mort et à des complots crédibles contre moi et ma famille.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha