Libération d’un Palestinien avec un bagage de connaissances coraniques et scientifiques

8:54 - December 08, 2022
Code de l'info: 3482908
Téhéran(IQNA)-Un prisonnier palestinien, récemment libéré de la prison sioniste après vingt ans, a raconté sa mémorisation du Coran et l'obtention de plusieurs diplômes universitaires pendant sa captivité.

En 2002, Rami Abu Mustafi, un jeune Palestinien, était sur le point d'obtenir son diplôme de la faculté d'ingénierie de l'Université islamique de Gaza, lorsque l'armée israélienne l'a arrêté pour ses activités au sein des bataillons du Martyr Ezzedine Qassam, la branche militaire du Mouvement de résistance islamique palestinien (Hamas) et l’a condamné à 20 ans de prison.

Rami est sorti de prison le 22 octobre dernier à l'âge de 42 ans. Bien qu'il ait été privé de son diplôme d'ingénieur, il a obtenu plusieurs diplômes universitaires dans différents domaines, et a réussi à mémoriser l'intégralité du Saint Coran.

Rami a passé cinq ans à mémoriser le Coran, à maîtriser sa récitation et à apprendre ses règles. Dans une interview accordée à Al Jazeera, il a présenté le Coran comme le meilleur bagage et a déclaré que, pour les prisonniers, le Coran est une lumière et un espoir. Rami est l'un des 77 prisonniers qui ont réussi à mémoriser le Saint Coran dans les prisons du régime sioniste.

احمد القدره، رئیس دفتر اطلاع‌رسانی اسرای غزه

Pendant deux décennies entières en prison, Rami a réussi à obtenir un diplôme de prédicateur qualifié de la Faculté des sciences appliquées de Gaza, une licence en histoire de l'Université d’Al-Aqsa, une maîtrise en études israéliennes de l'Université Quds, ainsi qu'une maîtrise d’économie islamique de l'Université « Al-Dawieh » du Liban.

Deux jours après sa libération, il est allé à l'université pour terminer ses études supérieures, afin de prouver que l'ennemi ne réussira jamais à capturer la pensée et la volonté des résistants. Après sa sortie de prison, Rami est retourné à l'Université islamique de Gaza pour terminer ses études dans le domaine du génie civil, et en même temps, a rejoint l'Université d'Omdurman au Soudan, pour obtenir un doctorat en sciences politiques.

سخنرانی آنلاین اسماعیل هنیه در مراسم تجلیل از آزاده فلسطینی

Ce Palestinien libéré a déclaré : « C'est un grand défi pour un prisonnier palestinien, de mémoriser le Saint Coran dans une prison du régime sioniste, parce qu'en raison de la politique hostile du régime sioniste, de la répression et des attaques contre les cellules, et de la confiscation des copies du Coran et de tout ce qui touche aux questions religieuses, ces prisonniers doivent sans cesse chercher un moyen pour surmonter les conditions difficiles de la prison ».

A cette occasion, le Hamas et le Bureau d'information des prisonniers de Gaza ont organisé une fête en l’honneur des prisonniers qui ont mémorisé le Coran et leur ont remis un certificat de mémorisation du Coran du « Dar al-Qur'an » et du « Kata’eb al-Qassam ».

Ahmad al-Qadara, chef du bureau d'information des prisonniers de Gaza, a déclaré dans une interview à Al-Jazeera, à propos de cette cérémonie : « La cérémonie d'hommage aux prisonniers qui ont mémorisé le Saint Coran était sans précédent. Nous voulions leur donner ce message que si leur corps est absent, leur esprit est présent parmi nous. Jour et nuit, le régime d'occupation essaie de décourager les prisonniers et confisque leurs affaires et leurs livres. Cependant, les prisonniers palestiniens ont transformé les prisons en écoles et universités, et grâce à leurs efforts inlassables pour obtenir des diplômes supérieurs, ont défié le régime sioniste et seront bientôt libérés ».

Abu Hamzah, porte-parole du Kata’eb al-Qassam, a déclaré lors de cette cérémonie, que la libération des prisonniers était en tête de l'agenda de la résistance, et qu’ils déploieront tous leurs efforts pour atteindre cet objectif.

Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du Hamas, dans un discours enregistré et diffusé lors de cette cérémonie, a souligné l'engagement de la résistance pour la libération des prisonniers, et a déclaré : « La mémorisation du Coran est une victoire et un enseignement d’Hazrat Yusuf (as) qui, même en prison, n’a pas oublié sa mission de prédicateur ».

4104604

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha