8:15 - July 08, 2007
Code de l'info: 1560449
Népal (IQNA)- Les principaux groupes musulmans du Népal ont indiqué récemment qu’ils organiseraient des protestations de rue si le gouvernement ne satisfait pas leur demande de prévoir des sièges pour la communauté musulmane aux élections de novembre prochain.
Les élections législatives auront lieu pour former une assemblée qui va à son tour préparer une nouvelle constitution et décider du destin de la monarchie du pays à majorité hindou.
Le Président du groupe musulman « Awam Sahara Népal », Mohammed Nizamuddin, a dit que "si le gouvernement ne satisfait pas notre demande nous serons forcés de descendre dans la rue et protester".
Le parlement par intérim du Népal, qui inclut d'anciens rebelles Maoïstes, avait approuvé une loi en juin affectant des sièges à l'assemblée aux gens de l’ethnie Madhesis des plaines méridionales et d'autres groupes indigènes qui avaient protesté pour plus de sièges. Les élections, pour la première fois depuis plus de huit ans, coifferont un processus de paix avec les Maoïstes et mettront fin à une guerre civile longue d’une décennie ayant coûté la vie à plus de 13.000 personnes.
Les musulmans sont 4% de la population. Ijaharul Hak Mikrani, président d'un autre groupe musulman, l'Association des intellectuels musulmans du Népal, a exigé au moins 50 sièges pour les musulmans sur les 497 que compte l’assemblée.

Source: IINA
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: