14:46 - August 01, 2009
Code de l'info: 1807949
New York(IQNA)- Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a fermement condamné les attentats visant des fidèles chiites à Bagdad et dans sa région qui ont tué au moins 29 personnes vendredi, un mois après le retrait des troupes américaines des villes irakiennes.
"Le secrétaire général condamne fermement les attentats à la bombe contre cinq mosquées chiites de Bagdad qui ont eu lieu (vendredi) et qui ont tué et blessé des dizaines de personnes", indique un communiqué émanant de ses services.
Les attaques ont été perpétrées de manière simultanée dans la capitale irakienne et ses environs vendredi, jour de prière, contre cinq mosquées chiites, dont celle fréquentée en majorité par les partisans du chef radical chiite Moqtada Sadr.
Selon les services de sécurité irakiens, au moins 29 personnes auraient été tuées et 136 autres blessées.
"Aucune motivation politique ou religieuse ne peut justifier des attaques contre des lieux de prière. Ces attentats avaient visiblement pour but d'attiser les animosités religieuses et de déstabiliser l'Irak", ajoute le communiqué.
Source: AFP
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: