11:30 - August 02, 2009
Code de l'info: 1807984
Abidjan(IQNA)- Une forte délégation du conseil supérieur des imams (COSIM) avec à sa tête le Cheick El Aima Boikary Fofana a séjourné pendant cinq jours dans le département de Soubré pour exhorter la communauté musulmane à l’union et à l’engagement spirituel.
De la ville de Liliyo à celle de Yabayo en passant par Méagui, Soubré, Oupoyo, Buyo et Grand-Zattry, le Cheick a, à chacune des étapes, indiqué aux fidèles musulmans, aux autorités préfectorales et communales que sa visite dans cette localité s’inscrit dans le cadre du renouvellement de la foi, de la fraternité pour une solution de paix durable et de sortie de crise véritable. “Je suis venu afin que la foi des Ivoiriens augmente et qu’un équilibre social s’instaure”, a-t-il précisé en substance.
Poursuivant, il a invité ses pairs à pratiquer réellement l’islam afin de faire du fidèle musulman un homme pacifique, réconciliateur et d’union. Il n’`a pas manqué de déconseiller aux imams la politique dans les mosquées car, selon lui, tous les partis politiques y sont représentés. Il a banni également le racisme au sein de la communauté musulmane afin de développer l’intégration et l’entente. “Apprenons à gérer la diversité parce qu’elle est une source de richesse. Et aujourd’hui l’essentiel pour nous c’est être musulman.”, a-t-il précisé. Face au non respect des valeurs morales islamiques et humaines de certains fidèles, le guide musulman a souhaité de la part de ses derniers un véritable engagement spirituel. “ne soyez pas des charges pour la religion, c’est plutôt la religion qui doit être une charge pour vous”, a-t-il indiqué. Il a également interpellé les femmes à jouer leur rôle. Celui d’éducatrice et de moralisatrice de la société de demain.
Aux jeunes, il a demandé de se défaire des parties de thé pour se mettre véritablement au travail. Il a terminé son adresse en invitant les uns et les autres à mettre tout en œuvre pour accompagner la sortie de crise. Il a profité de cette occasion pour régler un vieux conflit qui, longtemps, a divisé la communauté musulmane de Grand-Zattry.
La visite de certaines mosquées de la région a mis fin à la tournée du guide spirituel des musulmans.
Source: abidjan
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: