10:04 - December 15, 2015
Code de l'info: 3458499
Les bataillions Ahl el Haq basées en Irak, ont qualifié le massacre des chiites au Nigéria du génocide et de la purification ethnique et d'un effort visant à exterminer une immense partie de la population de ce pays africain.

Selon le site de la chaîne d'information Al Alam, le secrétariat de la résistance islamique des bataillions Ahl el Haq a annoncé dans un communiqué publié le 14 décembre : "Au cours de ces  derniers jours, les actes criminels contre les disciples des Ahl el Bayt (as) se sont considérablement intensifiés au point que les forces gouvernementales ont pris d'assaut le siège du chef des chiites, tuant et blessant de nombreuses personnes."
Ce alors que Moqtada Sadr, chef du faction sadriste a demandé au gouvernement nigérian de trouver et de libérer le cheikh Ibrahim Zakzaky et d'éclaircir son sort après la récente attaque.
Il a de même appelé les Irakiens à descendre dans les rues et organiser des manifestations en soutien aux  chiites nigérians.
3463282

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: