8:08 - January 21, 2017
Code de l'info: 3462111
Le cheikh Mohammad Hussein, le grand mufti de Qods, a souligné une fois de plus les conséquences dangereuses du transfert de l’ambassade des États-Unis dans cette ville.
Le grand mufti d'Al Qods a mis en garde Trump
Lors du sermon de la prière du vendredi, le grand mufti de Qods, le cheikh Mohammad Hussein, a de nouveau effectué une mise en garde contre le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Qods. Il a affirmé que cette mesure était de nature à compromettre la paix et la sécurité internationales.
Selon le site d’information Palestine al-Youm, Mohammad Hussein a annoncé depuis la mosquée al-Tashrifat de Ramallah que la promesse faite par Trump aux électeurs américains de faire de Qods le siège de l’ambassade américaine était non seulement une atteinte aux Palestiniens mais également à tous les Arabes et à tous les musulmans de ce monde, qui n’accepteront jamais une telle offense.
Le mufti palestinien a ajouté : « Cette promesse constitue une attaque portée à tous les accords et à tous les principes internationaux, et il est temps que la communauté internationale agisse pour défendre les résolutions de l’ONU et les autres accords internationaux. Qods est un territoire occupé, il est du droit des Palestiniens de déterminer leur sort, comme c’est le cas de toutes les autres nations. »
Hier, les habitants de la Cisjordanie occupée sont descendus en grand nombre dans les rues pour protester contre ce transfert d’ambassade des plus controversés.
Le président élu des États-Unis, Donald Trump a déclaré dans un entretien donné cette semaine au journal Israel Hayom qu’il n’avait pas oublié sa promesse d’installer l’ambassade américaine à Qods.
presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: