9:51 - August 15, 2018
Code de l'info: 3467041
Les militaires du régime sioniste prennent volontairement pour cible sur la frontière avec Gaza les secouristes et leurs voitures.

L’Agence de presse turque « Anatolie » a annoncé que les soldats sionistes avaient attaqué et tué volontairement un secouriste à la frontière de Gaza, qui est devenu un martyr supplémentaire du mouvement de retour organisé depuis le 30 mars 2018. 

Le 10 aout 2018, Abdoullah Al Ghetati, a été abattu par les forces sionistes alors qu’il prêtait secours aux manifestants.

Saberin Gheshtah, un de ses collègues, a déclaré que cet infirmier palestinien ne pensait qu’à aider les blessés qui ne possédaient aucune arme. 

« Nous nous sommes rendus compte que plusieurs blessés se trouvaient près de la frontière, nous avons commencé à courir sous le feu des sionistes et notre collègue a été touché à la poitrine. Abdoullah a été transféré à l’hôpital de Khan Younès où il a succombé à ses blessures. Israël veut par là, nous faire comprendre que nous ne devons pas aider les blessés et qu’il faut les laisser mourir. Il faut que les Nations Unies et les organisations qui en dépendent, abandonnent leur silence et défendent les secouristes », a-t-il dit. 

Ashraf al Ghadreh, porte parole du ministère palestinien de la santé, a déclaré que le régime sioniste attaquait volontairement les ambulances et les secouristes. 

« Depuis mars 2018, 3 secouristes ont été tués et 370, blessés, et 70 ambulances ont été attaquées », a-t-il dit. 
3738445

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: