9:49 - April 24, 2019
Code de l'info: 3469289
Mohammad Al Ghoul, assistant à l’université du Caire, a présenté à l’université d’archéologie islamique du Caire une thèse sur les enluminures du Coran dans la civilisation iranienne, et un travail de recherches sur les œuvres du musée du Caire et de la bibliothèque nationale égyptienne. 
27 exemplaires du Coran, parmi les plus riches et les plus rares manuscrits d’origine iranienne, ont été étudiés dans cette thèse, sur les modèles d’écriture, les décorations et les couvertures, et sur leur présentation dans les catalogues et les listes bibliothécaires. 
 
Mohammad Al Ghoul dans cette thèse, présente aussi des photos de ces manuscrits dans différentes bibliothèques dans le monde et spécialement en Iran.
 
Le comité d'arbitrage de cette thèse était composé de Shadyat al-Dasouqi Abdul Aziz, professeur d'archéologie et d’arts islamiques, et ancien chef du département d'archéologie islamique du collège d'archéologie égyptien, de Mohammad Hamza Ismail al-Haddad, professeur d'archéologie et de civilisation islamique, et ancien directeur de l'école d'archéologie de l’Université du Caire, et de Nasr Mohammad Mansour, professeur d'archéologie à l'université des arts islamiques de Jordanie. 
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: