6:54 - April 28, 2019
Code de l'info: 3469317
Le comité pour les libertés religieuses a demandé au département d’Etat américain de prendre des mesures contre l’Arabie saoudite. 
Le président de ce comité, Tanzin Dorji, a déclaré dans un message, que la mise à mort de militants appartenant à la minorité chiite, à cause de leur religion et de leurs activités pacifiques, était choquante et contraire aux déclarations de ce régime sur sa volonté de renforcer les libertés religieuses.  
 
Le ministère américain des affaires étrangères avait manifesté des inquiétudes face aux restrictions des libertés dans ce pays et avait demandé des sanctions à son encontre puis pour des raisons de sécurité nationale, avait comme chaque année, publié un message sur la suppression de ces mesures. 
 
Le Comité de défense des droits de l’homme des nations Unies a déclaré que 3 des personnes mises à mort étaient des mineurs.
 
Donald Trump a déclaré que les relations avec l’Arabie saoudite se poursuivraient étant donné les possibilités de ventes d’armes, les exportations de pétrole et la politique anti iranienne des Saoudiens. 
 
L'Arabie saoudite a récemment exécuté 37 de ses citoyens pour ce qu'ils ont appelé des "crimes liés au terrorisme". Cette nouvelle a eu de nombreuses réactions négatives sur la scène internationale. Les activistes des réseaux sociaux et les internautes saoudiens ont déclaré que 32 des personnes exécutées étaient des chiites de Qatif, des religieux et des étudiants des centres islamiques. 
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: