10:18 - April 30, 2019
Code de l'info: 3469348
Fatiha Dazi-Héni, chercheuse française, lors de la conférence internationale sur « L’avenir du monde de l’islam et ses perspectives » organisée à Téhéran, a présenté une étude de la politique dictatoriale de Ben Salman.
Au cours de cette conférence elle a déclaré : « Ben Salman cherche à réformer les relations entre le peuple et le pouvoir, malgré l’opposition de la famille royale. Vu le système royal en place, les gens n’ont pas le droit de revendications. »
 
Fatiha Dazi-Héni a souligné : « Quand Khashoggi a été tué dans l’ambassade saoudienne, les critiques à l’encontre du régime ont été nombreuses bien que beaucoup de jeunes aient défendu Ben Salman qui a procédé à de grands changements dans la société saoudienne. »
 
« Il a arrêté les opposants, des dirigeants religieux et des princes dont ben Talal. Ses efforts pour lutter contre les Frères musulmans, ont été vus positivement. En Arabie saoudite, la peur et l’espoir constituent un équilibre dans le pays », a-t-elle déclaré.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: