11:50 - September 17, 2019
Code de l'info: 3470620
Le Leader de la Révolution islamique a rejeté toute idée de dialogue avec les États-Unis alors que les spéculations des médias occidentaux vont bon train autour d'une possible rencontre entre le président Rohani et son homologue américain. 

« Les responsables iraniens sont unanimes pour rejeter le dialogue à quel que niveau que ce soit avec les États-Unis », a affirmé le Leader lors d'un discours prononcé devant les étudiants qui a affirmé que la politique américaine dite "pression maximale" ne valait rien aux yeux de la nation iranienne", ce qui pousse celle-ci tout comme la totalité des dirigeants politiques de l'Iran à "rejeter à quel que niveau que soit, les pourparlers avec les Etats-Unis". 
 
Saluant la profonde vigilance du peuple iranien qui fait face à tous les complots et ce, tout au long de ces quatre dernières décennies, l’Ayatollah Khamenei a mis l'accent sur « la seule vraie solution" aux défis intérieurs à savoir " la prise au sérieux des potentialités nationales, en s’appuyant sur le peuple et surtout la jeune génération. »
 
Plus loin dans ses propos, le Leader de la Révolution islamique a rejeté d'emblée l’idée de dialogue avec les Etats-Unis en en expliquant le pourquoi : « Les Américains changent continuellement de discours; ils parlent, à la fois, de dialogues sans préconditions, mais aussi des négociations subordonnées à 12 conditions. Ces contradictions relèvent soit d'une politique américaine qui navigue à vue, soit est le symptôme d'une Amérique qui est en plein désarroi face à l’Iran. Ceci étant, l'Iran ne se trompera pas de chemin car il connaît comment trouver le bon chemin et sait surtout ce qu'il veut exactement. »
 
Le dialogue que prônent les Etats-Unis, selon le Leader de la Révolution islamique a, " n'est qu'une manière destinée à imposer leurs diktats humiliants et injurieux à l'Iran " et pas du tout "une  quête seine de solution juste et équitable aux divergences" : « Ce genre de dialogue, ce n'est pas avec l'Iran qu'il faut le déclencher. Vous devez aller chercher ceux qui vous servent de vache à lait. La RII est la république des musulmans glorieux. » Et de poursuivre: « La politique du gouvernement américain à l’encontre de l’Iran consiste à une pression maximale via des sanctions, des menaces et des intimidations… Washington cherche à convaincre aussi bien ses opposants intérieurs que les Européens que la pression maximale fonctionne et qu'elle est la seule politique à mener face à l’Iran. Or, ils se trompent car la pression maximale n'a eu aucun résultat pour eux. D'où cette idée de dialogue et ce qui l'entoure. Cette pseudo offre de dialogue vise à suggérer que la pression maximale a abouti et que les responsables iraniens ont fini par céder. Mais loin de nous une telle capitulation », a poursuivi le Leader avant d'ajouter :
 
« Le président et le ministre des Affaires étrangères, aussi bien que les autres responsables, ont unanimement rejeté toute négociation avec les Américains, qu’elle soit bilatérale ou multilatérale. Le dialogue n'aura pas lieu à moins que les États-Unis reviennent sur leurs déclarations et qu'ils rejoignent à nouveau l’accord sur le nucléaire (PGAC). C'est alors dans ce cas qu'ils pourront  participer aux réunions à côté de tous les autres signataires de l'accord et dialoguer avec l’Iran. Sinon aucun dialogue n’aura lieu à quel que niveau que ce soit, ni à New York ni à Téhéran », a ponctué l’Ayatollah Khamenei.
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: