7:37 - September 21, 2019
Code de l'info: 3470637
Le secrétaire général du Hezbollah libanais, Seyyed Hasan Nasrallah, a prononcé un discours, ce vendredi 20 septembre, lors de la cérémonie commémorative du haut dignitaire religieux libanais Cheikh Hussein Kourani.
Dans la deuxième partie de son discours, le secrétaire général du Hezbollah libanais a déclaré que la Résistance islamique au Liban rejetait toute modification des règles du conflit de la part du régime sioniste et continuerait à se conformer aux règles actuelles (qui consistent à confronter toute menace israélienne).
 
« Nous avons le droit de continuer à lutter contre les drones du régime sioniste. Notre engagement à lutter contre ces drones a entraîné une réduction des violations de l’espace aérien libanais », a-t-il affirmé.
 
Il a souligné que le Hezbollah avait abattu un drone israélien et mis fin aux violations aériennes de l’ennemi, tout en appelant de ses vœux davantage de ripostes aux agressions israéliennes.
 
Seyyed Hassan Nasrallah a ensuite évoqué l’arrestation d’un espion israélien au Liban, connu sous le nom de « boucher de la prison d’al-Khayyam », déclarant que la question de la collaboration des mercenaires à l’intérieur du Liban avec le régime sioniste ne concernait pas uniquement l’année 2000, mais qu’elle existait depuis longtemps.
 
« Tous les collaborateurs de l’ennemi sioniste sont des traîtres et doivent être jugés conformément à leurs crimes », a-t-il indiqué.
 
« Le Hezbollah établit une distinction entre le traître et les membres innocents de sa famille qui peuvent retourner pacifiquement dans leur pays d’origine », a-t-il ajouté.
 
Plus loin dans ses propos, Nasrallah a fait allusion aux élections parlementaires israéliennes et a déclaré que « Netanyahu, Premier ministre israélien, a tout fait pour gagner ces élections - des frappes aériennes à l’intérieur du territoire irakien aux tentatives de déclencher une guerre avec le Liban - mais il a pourtant échoué, malgré le soutien des États-Unis ». 
 
« Les élections à la Knesset ont prouvé la faiblesse structurelle du régime sioniste, qui est entré dans une phase de sénescence », a-t-il poursuivi.
 
Seyyed Hassan Nasrallah a déclaré que l’issue de ce scrutin n’était pas importante pour le Hezbollah au Liban, car les politiques des chefs de partis et des coalitions politiques étaient toutes dirigées contre la Palestine et les Arabes.
 
Il a évoqué les attaques de représailles de l’armée yéménite contre les installations pétrolières saoudiennes, soulignant que ces attaques avaient eu des répercussions internationales et que leur condamnation montrait que « le pétrole est plus précieux que le sang ».
 
Le secrétaire général du Hezbollah libanais a critiqué la position de certains pays et organisations condamnant les attaques du Yémen contre Aramco, avant de dire : « Pourquoi des condamnations similaires n’ont-elles pas été prononcées lors des attaques de la coalition saoudienne contre le peuple yéménite, dont des enfants et des femmes ? »
 
Il a exhorté ceux qui ont condamné les frappes de drones sur les installations saoudiennes à exprimer leur solidarité avec le peuple yéménite, qui est victime de la famine, d’un siège et de massacres quotidiens, et à cesser de l’attaquer.
 
Le secrétaire général du Hezbollah est ensuite revenu sur la mort en martyre d’une jeune Palestinienne tuée par des militaires du régime sioniste ces derniers jours, affirmant que ce meurtre avait été commis de sang-froid, comme s’il s’agissait d’une affaire normale et que les pays arabes ne se sont pas donné la peine de la médiatiser, sans même parler de la condamner.
 
Trump cherche à traire de nouveau l’Arabie saoudite
 
S’adressant à l’Arabie saoudite et aux autorités de Riyad qui cherchent à sécuriser leurs installations vitales pour les prémunir des attaques yéménites, il leur a recommandé d’arrêter la guerre contre le Yémen au lieu d’acheter des systèmes de défense antimissile pour protéger la vaste région qu’est l’Arabie saoudite et de ne pas gaspiller des millions de dollars sans aucun bénéfice. « Personne n’a été tué lors de la récente attaque contre les installations pétrolières saoudiennes et ce sont des installations construites en acier qui ont été visées, mais on dirait une révolution s’était produite ! Alors que depuis quatre ans, la coalition Arabie/Émirats/USA bombarde quotidiennement le Yémen, tuant des femmes et des enfants yéménites, sans que la communauté internationale proteste ! »
 
Le secrétaire général du Hezbollah a en outre exhorté les Saoudiens à mettre fin à la guerre contre le Yémen. « La demande de l’aide de Washington et de Londres n’aura d’autre résultat que la destruction ; car l’axe opposé [c’est-à-dire la résistance yéménite] est devenu vraiment fort, et ce qui est arrivé aux installations pétrolières d’Aramco en est la preuve », a-t-il précisé. « Voilà une nouvelle façon de traire les Arabes. Partout où Donald Trump parle, il dit que s’il décidait d’aider l’Arabie saoudite et les Arabes, ces derniers devraient payer de l’argent. La seule façon de trouver une solution est d’arrêter la guerre brutale au Yémen et de permettre aux Yéménites de négocier », a ajouté le secrétaire général du Hezbollah.
 
« Le Liban a déclaré que le président américain cherchait de l’argent, pas la guerre. Il cherche [à remporter la prochaine élection présidentielle]. Donc, sauvez vos infrastructures et cessez la guerre injuste contre le Yémen. Toutes les autres tentatives de recourir aux coalitions internationales ne provoqueront que plus de dégâts. Sachez que l’autre camp est un camp très fort, et le bombardement des sites pétroliers n’est qu’une option parmi les nombreux choix stratégiques qui s’offrent aux Yéménites. Vous incitez l’Occident contre l’Iran. Sur qui misez-vous ? Les USA ont échoué au Venezuela, en Corée du Nord, en Chine, en Iran, en Irak, sans oublier l’échec du Deal du siècle. Trump quémande une réunion avec les responsables de la République islamique d’Iran. Toutes les menaces contre l’Iran n’ont pas ébranlé les dirigeants iraniens. En une seule frappe, la moitié de la production pétrolière a été suspendue. Qu’en sera-t-il alors après une deuxième frappe ? Soyez sages et celui qui a une économie et des tours en verre doit savoir faire les bons choix. »
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: