7:33 - September 24, 2019
Code de l'info: 3470672
Trois palestiniens ont été blessés et des dizaines d'autres ont été atteints d'asphyxie après avoir inhalé du gaz lacrymogène, lundi, lors d'affrontements entre des étudiants et les forces israéliennes près de Ramallah, au centre de la Cisjordanie occupée.
Des secouristes ont déclaré à Anadolu qu'ils ont traité 3 blessés par balles en caoutchouc et des dizaines de cas d'asphyxie.
 
Le correspondant d'Anadolu a rapporté que les étudiants de la faculté de Bir Zeit ont organisé, dimanche, une marche en direction du checkpoint de Beit El en solidarité avec les détenus dans les prisons israéliennes et ont exigé la libération des détenus en grève de la faim pour refuser leur rétention administrative (sans inculpation).
 
Il a souligné que l'armée israélienne avait utilisé des balles réelles, des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants qui avaient lancé des pierres et des bombes vides sur les forces armées israéliennes.
 
Trois détenus palestiniens poursuivent une grève de la faim en signe de protestation contre leur rétention administrative dans les prisons israéliennes, dont Ahmed Ghanam (depuis 72 jours).
 
Selon des données officielles publiées par l'Autorité des affaires de prisonniers (affiliée à l'Organisation de libération de la Palestine), le nombre de détenus palestiniens s'est élevé à environ 5 700 prisonniers.
aa.tr
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: