5:37 - October 02, 2019
Code de l'info: 3470743
Les propos que le journaliste - polémiste a tenus samedi, lors de la convention de la droite pourraient tomber sous le coup de la loi pour "injures publiques" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence".

Le parquet de Paris a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête pour "injures publiques" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence", après des propos du polémiste Eric Zemmour ayant visé l’immigration et l’islam.
 
Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Dans ce discours, prononcé lors de la "Convention de la droite", Eric Zemmour s’en était pris samedi, entre autres, aux immigrés "colonisateurs" et à "l’islamisation de la rue".
 
Déjà condamné
L’enquête a été ouverte pour "injures publiques en raison de l’origine ou de l’appartenance ou de la non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence, à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée".
 
Le polémiste a prononcé ce discours, diffusé en direct par la chaîne d’informations LCI, au cours de la "Convention de la droite" organisée à Paris par l’ancienne députée d’extrême droite Marion Maréchal et ses proches.
 
Eric Zemmour a récemment été condamné pour incitation à la haine religieuse.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: