9:35 - October 07, 2019
Code de l'info: 3470775
Dans le viseur des autorités turques en raison de son positionnement anti-Recep Tayyip Erdogan, Enes Kanter a été victime de nouvelles intimidations. Harcelé à la sortie de la mosquée, il a demandé l'aide du FBI.
Enes Kanter a été victime d'intimidations ce vendredi à la sortie d'une mosquée à Boston. Le joueur qui a signé aux Celtics cet été a été pris à partie par plusieurs hommes. Accompagné par Tacko Fall, le joueur drafté par la franchise du Massachusetts, l'intérieur turc était attendu par des compatriotes. Mais alors que certains ont voulu prendre des selfies avec l'ancien joueur de Portland ou New York, d'autres étaient nettement moins bien intentionnés. Certains l'ont provoqué en raison de sa position contre le gouvernement de Recep Tayyip Erdoğan. L'athlète a filmé la scène et a tweeté la vidéo en demandant notamment l'aide du FBI. "Il est question de démocratie, de liberté, de justice et de liberté d'expression. A cause des problèmes que je soulève je vais être menacé ? D'accord. Je n'ai aucun souci à demander un service de sécurité en permanence. Mais ces problèmes sont bien plus importants que ma petite personne et le basket." a-t-il notamment annoncé en filmant la scène.
 
Depuis longtemps, le basketteur de 27 ans critique la politique turque, pointant du doigt les atteintes portées aux droits de l'homme, et la dictature qui se met en place sur les rives du Bosphore. Des positions qui l'ont placées dans le viseur des autorités turques. Son passeport a été annulé en 2017 et un mandat d'arrêt international a été délivré. Son père a été condamné à 15 ans de prison pour "appartenance à une organisation terroriste" car accusé d'avoir participé à la tentative de coup d'état de 2016.

orange

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: