8:48 - October 10, 2019
Code de l'info: 3470806
Suite à sa liste de « signes de radicalisation islamiste », les internautes s’en donnent à cœur joie pour se moquer du ministre de l’Intérieur.
Depuis la tuerie de la préfecture de police, Christophe Castaner est dans le collimateur des Français. Accusé d’avoir failli, le ministre a tenté de se défendre devant la commission des lois de l’Assemblée nationale, ce mardi. Lors de son audition, il a notamment évoqué les « signes de radicalisation islamiste ». Parmi ceux-ci, la « pratique religieuse rigoriste  » et « exacerbée en matière de ramadan », le « port de la barbe » ou encore la « conversion » à l’islam et même le fait qu’un homme « fasse la bise ou qu’il ne la fasse plus »ou fasse « la prière rituelle ».
 
Une nouvelle stigmatisation des musulmans : prier ou faire le ramadan serait donc un facteur visible de radicalisation. Le hashtag #SignaleUnMusulman est donc né sur les réseaux sociaux. Une façon ironique de dénoncer les propos du ministre. Devenu premier des tendances ce mercredi, le hashtag fait rire mais montre aussi que ce qu’a dit Christophe Castaner touche la communauté musulmane.
 
De son côté, M’jid El Guerrab, a tenu à montrer au ministre lui-même que ses propos étaient incohérents : « Si vous étiez musulman, j’espère que vous ne seriez pas signalé », a ainsi rétorqué le député de la 9e circonscription des Français établis hors de France, rappelant au ministre de l’Intérieur qu’il porte la barbe, un signe évident de radicalisation, à en croire le principal intéressé.
 
.@mjidelguerrab répond à @CCastaner sur les signes de radicalisation : « Vous avez cité le port de la barbe, ça peut être problématique, je constate que vous avez une barbe vous-même… »#DirectAN #Prefecture pic.twitter.com/XI1HSDfMi3
 
— LCP (@LCP) October 8, 2019
lemuslimpost
Prénom:
Email:
* Commentaire: