9:25 - October 26, 2019
Code de l'info: 3470937
Près de 300 personnes se sont rassemblées dans le calme vendredi après-midi devant la Grande mosquée de Belfort pour dénoncer la haine anti-musulmans et l'ambiance "nauséabonde" qui règne en France depuis deux semaines.
Près de 300 personnes se sont rassemblées devant la Grande mosquée de Belfort ce vendredi après-midi, après la grande prière du vendredi, pour "demander à la République et à l'Etat de protéger les musulmans". La communauté musulmane affirme avoir été l'objet de menaces et de critiques, notamment depuis l'affaire de la mère voilée pointée du doigt au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.
 
 
Un courrier de haine reçu à la mosquée
"On a reçu aujourd'hui (vendredi NDLR) un courrier qui était adressé à l'imam de la Grande mosquée de Belfort, c'est une copie de la lettre qui a été envoyée à Julien Odoul - ce prétendu élu de la République; et dans cette lettre, la personne le remercie de son geste pour sauver la France, contre l'islam conquérant..." s'indigne, Ali Sahab président de la Grande mosquée de Belfort.
 
"C'est le discours de haine qui est toujours propagé (...) on ne peut plus continuer comme ça, on interpelle les pouvoirs publics; le 2 novembre il y aura une manifestation où la communauté musulmane demande à la République et à l'Etat une protection, on veut être protégés parce qu'on a peur, les gens ont peur", explique-t-il.
 
Sous-prétexte de liberté d'expression, on propage la haine contre les musulmans
 
"C'est devenu normal qu'on puisse appeler à tuer les musulmans, par certains pseudo journalistes ou intellectuels, Eric Zemmour, Alain Finkielkraut, Pascal Praud, qui sèment la haine (...) il n'est plus possible d'accepter tout ce qui se dit sur l'islam et les musulmans, on ne peut pas exclure ou humilier de cette façon toute une partie de la communauté nationale", insiste Ali Sahab.
 
Dans l'émission "Face à l'info" mercredi sur Cnews, Eric Zemmour, demandant si l'"on voit l'histoire en fonction des intérêts de la France ou (...) en fonction des intérêts de sa communauté d'origine", a dit être "du côté du général Bugeaud" qui, lorsqu'"il arrive en Algérie, commence à massacrer les musulmans et même certains juifs".
 
Manifestation à Belfort le 2 novembre
Une grande manifestation est d'ores-et-déjà programmée le samedi 2 novembre à 14h00 Place Corbis à Belfort à l'appel des communautés de Belfort et Montbéliard. Il s'agit de "dénoncer toute cette ambiance politico-médiatique nauséabonde qui règne dans ce pays depuis deux semaines, nous n'avons pas réagi tout de suite (à la polémique sur la mère voilée NDLR), pour ne pas être dans l'émotionnel, on a pris le temps de bien discuter entre nous pour pouvoir mener des actions afin d'informer le plus large public".
France Bleu
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: