9:42 - December 07, 2019
Code de l'info: 3471309
Le Mouvement islamique au Nigéria (MIN) a dénoncé le transfert du cheikh Ibrahim Zakzaky et  de son épouse à la prison de Kaduna, ordonné jeudi par la Haute Cour d'État .

Dans un communiqué publié jeudi, le porte-parole du MIN, Ibrahim Musa, a déclaré que toute tentative de conduire cheikh Zakzaky et sa femme ailleurs que dans un hôpital suffisamment équipé pour répondre à leurs besoins médicaux revient à les punir davantage.
 
Selon le communiqué, c'est dans cette même prison que certains survivants du génocide de Zaria de décembre 2015 sont décédés faute de soins médicaux.
 
Le communiqué ajoute : « Nous dénonçons vivement la hausse des pressions sur le cheikh Zakzaky et son épouse qui se trouvent dans une situation défavorable et exigeons sa libération immédiate et sans condition. »
Prénom:
Email:
* Commentaire: