8:21 - January 06, 2020
Code de l'info: 3471614
Les funérailles du général Qassem Soleimani, d’Abou Mahdi al Mouhandes et de 4 autres martyrs de l’attaque terroriste de l’aéroport de Bagdad ont commencé par la lecture de quelques versets du Saint Coran et avec la participation d’une immense foule d’Iraniens à l’Université de Téhéran.

Début des funérailles du général Soleimani à Téhéran

Après la prière accomplie par le guide suprême de la révolution islamique aux corps des commandants de la résistance, la cérémonie de funérailles commencent à l’Université de Téhéran et se poursuivra jusqu’à la place Azadi (Liberté), puis le corps du martyr Soleimani sera transporté à Qom, et finalement à Kerman pour être enterré dans sa ville natale.

Lors de cette cérémonie Zeynab Soleimani, fille du commandant Soleimani a dit : « Nous dédions nos pères et nos fils à la Vilayat », ajoutant : « Mon père a combattu les ennemis de l’islam et de l’humanité pour l’amour du martyre. Il était un père tendre pour ses enfants et pour tous les enfants, un bon époux pour son épouse et un commandant dévoué pour la Vilayat. »

خطابه زینب سلیمانی در تشییع پیکر پدر
« Aujourd’hui, la pensée et le djihad de mon père ont fait du front de la résistance une école institutionnalisée et victorieuse. Le monde entier a saisi le message et la pensée de Soleimani et il est témoin de l’humiliation de l’arrogance, du sionisme et du takfirisme. Les Etats-Unis doivent savoir que l’Ashoura est la source du pouvoir des combattants de la liberté, et de la crainte des ennemis de l’islam et de l’humanité », a-t-elle dit.


De même, Ismail Hanieh, chef du bureau politique du Hamas a indiqué lors de cette cérémonie : « Nous sommes venus de la terre sacrée de la Palestine, d’Al Qods, pour présenter nos condoléances au guide de la révolution islamique et à l’Iran islamique, à l’occasion du martyre de Qassem Soleimani. »

ترور شهید سلیمانی بیانگر ذات جنایتکار و سلطه‌جوی آمریکاست

Des millions d’Iraniens ont pris part, dimanche 5 janvier, à une grande procession funéraire pour le défunt commandant de la Force Qods du Corps des gardiens de la Révolution islamique, le général de corps d’armée Qassem Soleimani et ses compagnons, y compris le chef adjoint des Hachd al-Chaabi, Abou Mahdi al-Mohandes.


Un cortège funèbre massif a également eu lieu dimanche matin à Ahvaz, où s’est déroulée une grande partie de la guerre de huit ans entre l’Iran et les forces de l’ancien dictateur irakien Saddam Hussein, une guerre qui a façonné l’avenir de Soleimani en tant que brillant tacticien militaire.

suivra

Prénom:
Email:
* Commentaire: