9:40 - January 07, 2020
Code de l'info: 3471626
Des assaillants ont attaqué une mosquée samedi soir dans la ville bavaroise de Munchberg en Allemagne, où les musulmans ont été exposés à des actes anti-musulmans de plus en plus nombreux.
Une porte vitrée de la mosquée Mimar Sinan, qui est gérée par l’Union islamique turque pour les affaires religieuses (DITIB), a été brisée lors de l’attaque.
 
Le directeur de la mosquée, Hikmet Kıylıoğlu, a déclaré que les personnes venues pour la prière du matin ont immédiatement signalé l’incident à la police, qui a déclaré avoir ouvert une enquête.
 
Il a également attiré l’attention sur les attaques de plus en plus récentes, demandant aux autorités judiciaires de donner les sanctions nécessaires aux responsables de l’attaque.
 
L’Allemagne, un pays de plus de 81 millions d’habitants, a la deuxième plus grande population musulmane d’Europe occidentale après la France. Parmi les quelques 4,7 millions de musulmans du pays, 3 millions ont des racines turques. De nombreux Allemands turcs sont des descendants de deuxième et troisième générations d’immigrants, qui se sont installés dans le pays dans les années 1960.
 
Au cours des dernières années, l’Allemagne a été témoin du sentiment anti-musulmans et d’une haine envers les migrants déclenchés par des partis d’extrême droite, qui ont exploité les craintes liées à la crise des réfugiés et au terrorisme.
 
La police a enregistré 813 crimes de haine contre des musulmans en 2018. Au moins 54 musulmans ont été blessés dans ces attaques perpétrées principalement par des extrémistes de droite. Les attaques surviennent alors que les groupes anti-musulmans gagnent plus de terrain politique et de pouvoir en Europe.
 
A cela s’ajoute les attaques meurtrières contre des mosquées dans les pays occidentaux, y compris l’attentat de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, en mars dernier, qui a fait 51 morts et de nombreux blessés graves.
alnas
Prénom:
Email:
* Commentaire: