11:49 - January 14, 2020
Code de l'info: 3471701
Epinglée par la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) pour un appel à la violence et au meurtre, Radio Coran, dont le propriétaire est le député islamiste Saïd Jaziri (président du parti Arrahma), a écopé d’une amende de 50 000 dinars tunisiens (DT).

Dans un communiqué publié lundi 13 janvier 2020, la Haica précise que cet appel à la haine et au meurtre a été enregistré lors de l’émission « Où est le peuple ? », diffusée le 23 décembre 2019 et consacrée à l’affaire du blé, dit contaminé, importé de Bulgarie ; et qui fait l’objet d’une enquête.

« Il faut exécuter Samir Taieb, ministre de l’Agriculture, le peuple appelle à son exécution immédiate », a lancé un citoyen qui s’exprimait sur la radio.

« Ils veulent nous tuer ? On est près à semer le chaos, qu’avons-nous à faire ? Ce ministre est corrompu et son exécution est un appel sans retour du peuple tunisien », a-t-il encore dit, sans aucune intervention de l’animateur pour lui rappeler les règles déontologiques.

La Haica qui a estimé que ce discours violent représente un appel au meurtre et porte atteinte à autrui, a ordonné à la radio de retirer cette séquence de l’émission, tout en interdisant sa rediffusion.

Prénom:
Email:
* Commentaire: