10:36 - January 21, 2020
Code de l'info: 3471767
Le QG de commandement appartenant aux paramilitaires fidèles au gouvernement démissionnaire yéménite dans la ville de Maarib dans l’Est du Yémen a, une nouvelle fois, été pris pour cible d’une attaque au missile.
Selon l’agence de presse Fars News, le QG de commandement de la zone militaire 3 des forces fidèles au gouvernement démissionnaire d’Abd Rabbo Mansour Hadi a été frappé ce lundi 20 janvier au soir par une attaque au missile.
 
Certaines sources yéménites indiquent pourtant que plusieurs mercenaires affiliés au gouvernement démissionnaire yéménite ont été tués ou blessés bien que la chaîne Sky News ait prétendu qu’aucun dégât n’a été occasionné.
 
De même, la chaîne Al-Jazeera a prétendu que le missile était tombé non pas sur le QG de commandement des forces pro-Hadi, mais dans une zone près de ce lieu.
 
Plus tôt, ce samedi au soir, une base militaire appartenant aux forces pro-Hadi avait été visée par une attaque de missile. Au moins 116 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées, lors de l’attaque menée par Ansarallah contre une base des mercenaires pro-Hadi soutenus par Riyad au nord de Maarib.  
 
Les attaques ciblées de l’unité balistique d’Ansarallah contre les lieux d’affluence et les défilés militaires des mercenaires saoudiens et du gouvernement démissionnaire de Hadi ont de longs antécédents. 
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: