8:54 - January 26, 2020
Code de l'info: 3471805
Murad Wilfred Hoffman est né à Aschaffenburg en Allemagne en 1930. Sa mort à l’âge de 80 ans, a grandement affecté la communauté musulmane. Murad Wilfred Hoffman qui s’était converti à l’islam en 1980, avait été un diplomate allemand pendant plusieurs années dans divers pays, et ambassadeur d'Allemagne en Algérie et au Maroc. 
Il a commencé ses études à New York, a étudié le Droit à Munich et a ensuite poursuivi ses études à l’université de Droit de Harvard. Il a donné des conférences sur l'islam et publié de nombreux livres et articles sur l'islam en Europe occidentale, aux États-Unis et dans le monde musulman, et publié de nombreux livres et articles sur l'islam. 
 
Il était membre de la Fondation des Ahl-ul-Bayt pour la pensée islamique en Jordanie, et du Conseil religieux de la Banque internationale de Bosnie à Sarajevo. Le chef du gouvernement des Emirats a décerné à Hoffman le titre de personnalité islamique de l'année en 2008, et son nom figurait parmi les cinq principales personnalités islamiques élues par le Centre des chrétiens et des musulmans de l’université Georgetown et du centre jordanien d’études stratégiques. 
 
Hoffman a publié de nombreux livres en arabe, bosniaque, anglais, français, malais, russe, turc et hongrois. L’introduction de son œuvre "l'Islam comme alternative" a été rédigée par la célèbre universitaire allemande Anne Marie Schimmel.  
 
Le livre "L'islam au troisième millénaire" est une des autres œuvres célèbres de Hoffman. Il a également publié en 1998, une nouvelle édition du commentaire coranique de Max Henning, traducteur orientaliste allemand du Coran et a été critique littéraire pour la Revue d’études islamiques d’Oxford et le Centre d’études islamiques du Pakistan.
 
Le Conseil central des musulmans d'Allemagne dans un message, a déclaré que la mort de Hoffmann avait touché les musulmans et les non-musulmans en Allemagne. 
 
« Nous avons perdu un brillant penseur, un éminent érudit et une personnalité de réputation mondiale. Hoffman était un modèle pour de nombreuses personnes et générations », a déclaré Iman Mazik, président du Conseil central des musulmans allemands. 
Prénom:
Email:
* Commentaire: