10:48 - January 28, 2020
Code de l'info: 3471837
Des membres du Parlement européen ont soumis un projet d’étude de la nouvelle loi sur la citoyenneté indienne, décrite par certains comme une mesure anti islamique. 
154 députés européens ont accepté le projet d’étude. La résolution devrait être débattue au Parlement, le mercredi 29 janvier, et l’avis du parlement européen sera donné le jeudi 30 janvier 2020.
 
La résolution qualifie la nouvelle loi sur la citoyenneté indienne de « violation de l'article 14 de la Constitution » et de loi « totalement discriminatoire ». La résolution a également condamné le recours excessif à la force par les forces de sécurité indiennes contre les manifestants, au lieu de répondre à leurs préoccupations, et a critiqué la décision de l'Inde d'abolir l'autonomie du Cachemire. 
 
New Delhi a décrit cette décision du Parlement européen comme une « ingérence dans ses affaires intérieures ».
 
En décembre 2019, le gouvernement indien avait soumis un projet de loi au parlement, accordant aux immigrants non musulmans de trois pays islamiques d'Afghanistan, du Bangladesh et du Pakistan, la citoyenneté indienne. Le projet de loi est entré en vigueur après avoir été adopté par le Congrès.
 
Les musulmans de l'Inde considèrent cette loi comme discriminatoire car elle exclut les musulmans des trois États, et la décrivent comme une nouvelle attaque du gouvernement nationaliste hindou contre l'islam et les musulmans, tandis que le Premier ministre indien, Narendra Modi, estime que cette loi est une mesure visant à protéger les minorités religieuses de ces trois pays.
 
Ces dernières semaines, il y a eu de nombreuses manifestations et protestations contre la loi en Inde et dans d’autres pays, et des affrontements entre les manifestants et la police indienne, ont fait au moins 25 morts depuis sa promulgation.
Prénom:
Email:
* Commentaire: