8:25 - February 11, 2020
Code de l'info: 3471954
Les utilisateurs arabes des réseaux sociaux ont fait échouer la politique du régime sioniste pour affaiblir la question palestinienne et légitimer sa présence dans les territoires occupés.
Selon l’agence de presse palestinienne « Al Yaoum », les médias sociaux ont joué un rôle important dans la dénonciation des crimes du régime sioniste et des actes inhumains des envahisseurs, et la présentation de l’oppression du peuple palestinien. Le martyre de quatre jeunes Palestiniens à l’ouest de la Cisjordanie, est le dernier crime dont le monde entier a été témoin à travers les réseaux sociaux.
 
Plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux, Facebook, Twitter et Instagram, malgré la politique hostile des sionistes vis-à-vis des messages palestiniens, ont lancé de nombreux hashtags comme « Soulèvement en Cisjordanie » et « Mort de l’accord du siècle » pour soutenir les Palestiniens. La sympathie pour la Palestine et le concept de défense de la Palestine se sont développés dans le monde après la présentation du complot américano-sioniste de l’accord du siècle.
 
La caractéristique de ces médias est qu’ils agissent dans le domaine de la perspicacité et de la sensibilisation, publient des images fiables sur le terrain de témoins oculaires et dénoncent les fausses informations des médias mainstream qui tentent de légitimer la politique d’Israël en Palestine occupée.
 
Ces jours-ci, les Palestiniens filment les moments de confrontation avec les militaires qui sont diffusés sur les réseaux sociaux, les médias locaux et internationaux. Ces rapports de terrain montrent le courage de la nation palestinienne et son combat pour obtenir un soutien mondial et populaire.
 
À cet égard, les envahisseurs ont reconnu qu’un soldat sioniste avait été blessé dans une opération menée par les Palestiniens, et que quatre jeunes Palestiniens de Jérusalem et de Cisjordanie étaient tombés en martyrs.
 
Ayad al Ghora, ancien rédacteur en chef du journal "Palestine" et directeur du Centre des médias de la jeunesse palestinienne, soulignant que les réseaux sociaux jouaient un rôle important dans le renforcement des Palestiniens et des efforts pour défendre les idéaux de la nation palestinienne, a déclaré : « La présentation des crimes du régime sioniste est le rôle de ces médias. Les complots des envahisseurs pour combattre la vérité et affaiblir la question palestinienne, ont échoué grâce aux efforts des internautes et des défenseurs du peuple palestinien ».
 
Sa’ed Hassoune, expert des réseaux sociaux, a déclaré : « les médias sociaux jouent un rôle important dans la présentation de la question palestinienne et l’information. Les activistes des médias sociaux ont bien compris l’importance des informations sur la résistance des Palestiniens et de la dénonciation des politiques criminelles du régime sioniste, ses destructions, ses meurtres, les exils forcés et sa domination brutale. Une configuration d’hashtag et de campagnes d’information sur les conséquences dangereuses de « l’accord du siècle » dans la région, et sur le rejet de la conspiration américaine, ont eu des performances remarquables. Je recommande aux activistes de l’espace virtuel de diffuser et de publier des reportages sur les événements et les activités de résistance aux violations graves des forces d’occupation ».
 
Ces derniers jours, de nombreuses vidéos et photos des crimes du régime sioniste ont été diffusées par les utilisateurs des réseaux sociaux, comme le martyre d’un jeune sans défense dans la mosquée d’Al-Aqsa et la destruction de la maison d’Ahmad Abolghani, citoyen palestinien, par les bulldozers du régime sioniste. 
Prénom:
Email:
* Commentaire: