17:17 - February 15, 2020
Code de l'info: 3471987
La guerre de la Résistance contre l’Arrogance ne se déroule pas uniquement sur-le-champ de bataille. C’est aussi une guerre soft qu’il faudrait mener au niveau des valeurs et de la culture.
À l’occasion de l’anniversaire de la bienheureuse naissance de la vénérée Fatima Zahra (bénie soit-elle), fille du grand Prophète, l’Ayatollah Khamenei a évoqué cette fondamentale bataille soft qui devra impliquer « la jeune génération » et faire en sorte qu’elle puisse se doter d’une force de l’esprit et d’un profond pouvoir de réflexion, propre à contrer les assauts des puissances hégémoniques : « l’arme soft immunisera notre nation et notre ordre islamique », a affirmé le Leader de la Révolution islamique.  
 
Plus loin dans ses propos, l’Ayatollah Khamenei a rendu hommage à la résistance du peuple iranien, à sa patience et surtout à son pouvoir de surmonter les épreuves sans sourciller : « Les célébrations majestueuses de l’anniversaire de la Révolution islamique, les funérailles des commandants martyrs Soleimani et d’Abou Mahdi al-Mohandes ont porté au grand jour la puissance d’un peuple qui sort la tête haute des plus difficiles des épreuves » 
 
« En 79, personne n’aurait cru que l’Iran, fraîchement sorti d’une longue période dépendance, puisse se hisser au rang des grandes puissances régionales, qu’il parvienne à avoir son mot à dire en matière technologique et scientifique. Mais la nation iranienne s’est fié à Dieu, n’a jamais renoncé à ses valeurs et n’a eu jamais peur de quelle que puissance que ce soit et elle y est arrivée », a ajouté le Leader de la Révolution islamique.
 
Et tout en évoquant la masse de plans et de contre-plans produits par les Think Tanks américains et visant l’Iran, l’honorable Ayatollah Khamenei d’ajouter : « L’esprit épique est vivace en Iran. C’est cet esprit qui procure à notre nation son courage, sa pugnacité et c’est aux instances culturelles de faire en sorte que cet esprit se perpétue. C’est cela notre réponse à la guerre soft de l’ennemi et à son empire médiatique dont les coups sont sans cesse neutralisés, et cela, depuis 40 ans par une nation qui n’a jamais plié l’échine face à l’Amérique. »
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: