10:24 - February 17, 2020
Code de l'info: 3472012
Téhéran(IQNA)-Un groupe armé d’extrême droite a été démantelé alors qu’il s’apprêtait à prendre pour cible des musulmans et des hommes politiques.
Au total 12 hommes ont été arrêtés par la police allemande. On les soupçonne d’avoir cherché à former une organisation terroriste. Cette dernière devait avoir pour objectif de mener des attaques contre des politiciens, des demandeurs d’asile et de musulmans.
 
Le Bureau du Procureur Fédéral (GBA) faisait également partie des cibles. Le noyau dur du groupe était composé de quatre hommes arrêtés vendredi dernier. Ils étaient également en contact avec les autres membres par des forums, par téléphone et groupes de discussions.
 
L’Allemagne victime de l’extrême droite
Les huit autres hommes ont été arrêté car ils sont soupçonné d’avoir soutenu le groupe par des envois d’armes et d’argent. Selon le GBA : « Le but de l’organisation était de créer un chaos visant à ébranler et finalement à détruire le système démocratique et la cohésion sociale dans la République fédérale ». Ils cherchaient spécifiquement à créer une atmosphère de peur suffisant pour ressembler à une guerre civile. Les cibles n’étaient pas encore clairement nommée mais les premières attaques devaient viser des personnalités politiques et des musulmans.
 
Des nouvelles mesures ont été prises suite à la recrudescence d’attentats d’extrême droite dans les pays. Le meurtre d’un homme politique pro-immigration, l’attaque contre la synagogue et le kebab de Halle ont secoué le pays. De nouvelles lois visant à mieux contrôler les armes à feu et les discours racistes en ligne ont été mis en place. Selon les services de sécurité allemand le pays compte 24 100 « extrémistes d’extrême droite ». La moitié d’entre eux sont potentiellement violent. Le climat semble se tendre en Allemagne, notamment depuis l’alliance d’un parti de gouvernement et du groupe d’extrême droite AfD pour remporter une élection locale. Selon le gouvernement 9 000 attaques ont été menées par l’extrême droite dans le premier semestre de 2019 ; 1000 de plus qu’à la même période l’année d’avant.
Prénom:
Email:
* Commentaire: