7:52 - March 12, 2020
Code de l'info: 3472246
Téhéran(IQNA)-La réunion des institutions et organisations islamiques du Sénégal contre le Corona virus (COVID-19) s’est tenue ce mardi à Dakar. A l’issue de cette rencontre, elles ont rendue public une déclaration.

Partant du principe de la concertation mutuelle qu’Allah a rendue obligatoire pour les croyants et qui doit les caractériser dans toutes leurs affaires tel qu’il est stipulé dans le coran : (qui répond à l’appel de leur seigneur en accomplissant la prière rituelle, en soumettant leurs décisions à la concertation mutuelle et en donnant l’aumône du bien dont nous les avons pourvus) CORAN SOURATE 42 VERSET 38.
 
Partant du fait qu’Allah a recommandé aux croyants de soumettre toute situation nouvellement arrivée, qu’il s’agisse du bien, ou du mal aux savants et experts comme Dieu le dit dans le saint coran : (Lorsque ces gens reçoivent une nouvelle qui rassure ou qui suscite l’inquiétude, ils la diffusent [autour d’eux ] ; or s’ils s’avisaient d’en informer le messager [d’Allah] et les détenteurs du commandement, ceux-ci seraient à même d’en mesurer l’importance) CORAN Sourate 4 verset 83.
 
Partant des charges islamiques obligatoires incombant aux savants tel que le fait de sauvegarder les intérêts publics, de protéger les individus et les sociétés et d’orienter les masses vers tout ce qui leur est utile dans leur vie religieuse et autre, les oulémas, les prédicateurs, les imams, les familles religieuses, les institutions et les structures islamiques du Sénégal, se sont réunis pour échanger autour de la situation très inquiétante résultant de la propagation du Coronavirus.
 
Après avoir échangé et mené des discussions fructueuses, les participants à cette réunion sont tombés d’accord sur la déclaration suivante :
Premièrement : Nous rappelons que les pathologies ainsi que les épidémies font partie des lois divines qui sont inhérentes à la vie humaine et dont une cause pourrait être le comportement des hommes vis à vis des recommandations d’Allah.
 
La solution islamique face à une situation pareille consiste à tout d’abord nous repentir de manière sincère vers Allah le Tout Puissant, et aussi de déployer toutes sortes d’efforts pour chercher le remède efficace de la part des savants spécialistes conformément à ce hadith rapporté par Abou Hourayrah où le prophète (paix et salut soit sur lui) a dit : (Allah ne fait descendre une maladie sans qu’elle n’ait son remède) rapporté par Boukhari.
 
Nous pouvons déduire de tout cela, l’obligation de tout faire pour chercher ce médicament en respectant le principe de la causalité scientifique par le biais des médecins spécialistes, habiles et qui sont connus pour leur intégrité et leurs bonnes intentions.
 
Deuxièmement : Recourir au principe de la causalité scientifique et aux moyens appropriés, n’est pas du tout en contradiction avec le fait de s’en remettre à Allah et de se soumettre à sa volonté qui gouverne tout l’univers. Il faut dire que ces efforts même font partie de la volonté et de la recommandation divines conformément aux textes du coran, et de la sounna.
 
Troisièmement : Nous lançons un appel au peuple sénégalais, dans toutes ses composantes visant à prendre toutes les mesures nécessaires pour se protéger, avec la​ volonté d’Allah, de la propagation de cette maladie en leur sein et envers les autres. Le fait de respecter la propreté du corps, des vêtements et du lieu ainsi que le fait de ne manger que ce qui est bon et rendu licite par l’islam, font partie des facteurs les plus importants pour se protéger.
 
Quatrièmement : Nous appelons les savants, les prédicateurs et les leaders religieux à participer activement dans cette campagne nationale visant à mettre un terme à la propagation de cette maladie. Et ceci, par le biais de la conscientisation de l’orientation et du conseil à l’endroit des populations en parfaite collaboration avec les spécialistes tels que les médecins et les infirmiers pour qu’ils leur fournissent les informations bonnes et utiles qui les aideront à faire face à ce danger.
 
Cinquièmement : Nous conseillons les populations à rester sur leurs gardes et à apprendre à reconnaître les symptômes et les signes de cette maladie conformément aux indications données par les médecins. Et d’aviser les autorités responsables de la lutte contre cette pandémie, chaque fois qu’ils constatent un cas suspect.
 
Sixièmement : Nous rappelons que le fait de rester en alerte et de prendre toutes les précautions, ne signifie pas céder à la panique ou diffuser la peur dans les rangs du peuple. Tout ce que cela signifie c’est de respecter les bonnes directives scientifiques avec calme, discipline et ne pas divulguer tout ce qui est de nature à instaurer la paranoïa au sein des populations.
 
Septièmement: Partant du fait que nous constatons la propagation de fausses connaissances ou de fausses recettes données au nom de la religion et qui sont contraires avec les données de la science et l’indication de la raison, nous prions ceux qui s’adonnent à tout cela à craindre Allah et de se rappeler que la situation est grave et que leur responsabilité devant Allah est énorme. Nous prions aussi les populations de ne pas croire à tout ce qu’on leur dit dans ce domaine et de ne se référer qu’à des personnes crédibles.
 
Enfin, nous mesurons, à sa juste valeur, tous les efforts déployés par l’Etat pour lutter contre cette pandémie et surtout de la part du ministère de la santé à travers ses médecins, experts et personnel. Et nous attendons d’eux plus d’efforts encore pour vaincre définitivement cette maladie de même que nous leur réaffirmons notre disponibilité à collaborer avec eux dans ce sens. Et nous implorons Allah LE TOUT HAUT de nous protéger de toute épreuve ou de mauvaise pathologie.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: