9:03 - April 09, 2020
Code de l'info: 3472492
Téhéran(IQNA)-Mardi,sur la chaîne « La Trois », du groupe RTBF, alors que le journaliste parlait des violences conjugales, une image est apparue en fond pour illustrer les propos de celui-ci. Et la photo vaut le détour puisqu’elle représente… une femme voilée.
Un amalgame dangereux, pouvant transmettre le message suivant : les femmes musulmanes sont battues car leurs maris, eux-mêmes musulmans, sont des hommes violents.
 
Des croyances bien ancrées chez certains
Il n’en fallait pas plus pour que certains internautes réagissent, et il faut croire que ce genre d’amalgames est déjà bien ancré dans la tête de certains :
 
 » Moi, la directrice d’école a directement demandé à mon fils si son père me battait. « 
 
Un autre a réagi ainsi :
 
 » Cela fait longtemps qu’ils n’avaient pas parlé de nous, on leur a sûrement manqué depuis un mois donc faut bien trouver une attaque à leur façon. « 
 
Un autre internaute a souhaité rappeler que les violences conjugales n’ont pas de religion et sévissent à l’échelle planétaire :
 
 » Les violences conjugales que les femmes subissent sont à l’échelle mondiale, les hommes violents ont rabaissé, humilié le statut de la femme.. Ce monde manque cruellement d’amour et de respect. « 
 
Rappelons par ailleurs qu’en France, un dispositif d’urgence vient d’être mis en place avec la collaboration des pharmacies afin de venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: