9:24 - July 28, 2020
Code de l'info: 3473629
Téhéran(IQNA)-Le directeur du Centre iranien d’études stratégiques et de relations internationales, Amir Mousavi, a déclaré que la production d’un film sur le commandant de la Force Qods, le général de division Qassem Soleimani, offre un modèle de résistance sans précédent.

Dimanche matin, l’agence de presse Fars a cité Mousavi disant que l’initiative de l’Iran de tenir le 16e Festival international du film de la résistance est une étape unique qui, à travers l’art et la réalisation de films, a créé un lien entre la résistance, l’opinion publique et les artistes.
 
Mousavi a expliqué que le festival international des films de résistance peut enregistrer la résistance de la région en Iran, au Liban et en Syrie, en particulier la Palestine dans l’histoire, à travers le théâtre et les œuvres cinématographiques, alors que la Palestine a été témoin de diverses formes de résistance et de lutte.
 
Mousavi a souligné que Soleimani est une personnalité multidimensionnelle, notant que produire un film sur sa personnalité est une étape importante car il est possible à travers des films cinématographiques d’éclairer les différents angles de cette figure militaire de premier plan.
 
Le directeur du Centre d’études stratégiques et des relations internationales de l’Iran a poursuivi en disant que la modestie de Soleimani dans ses relations avec les camarades militaires a conduit à sa «popularité sans égal parmi les moudjahidines sur le front de la résistance, et ce cas n’est compris que par les individus qui étaient à côté de lui sur le front de la résistance, ce qui est un bon modèle pour la résistance.
 
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: