10:38 - September 13, 2020
Code de l'info: 3474113
Téhéran(IQNA)-Alors qu'un certain nombre de musulmans et de militants des droits de l'homme ont soutenu l’hashtag de boycott du nouveau film de Walt Disney en Chine, un groupe de démocrates et de républicains du Congrès américain a également exigé des explications au PDG de Walt Disney, Bob Chapak, sur sa coopération avec des responsables de la sécurité de la province du Xinjiang.

Disney a réalisé ce nouveau film intitulé "Mulan" dans la province chinoise du Xinjiang où plus d'un million de musulmans ouïghours sont détenus dans les centres de détention du gouvernement chinois.


Les membres du Congrès ont déclaré dans une lettre : « La coopération apparente de Disney avec les représentants du gouvernement chinois, qui est à l’origine des pires violences, est inquiétante ». 


Marco Rubio, représentant de la Floride, Le représentant de l'Arkansas, Tom Keton, démocrate de l'Oregon, Jeff Merkel, et la républicaine Liz Cheney, ont déclaré que les violences du gouvernement chinois au Xinjiang, étaient connues depuis longtemps et que la décision de Disney de coopérer avec les responsables de la sécurité légitimait les crimes qui pourraient être commis dans le cadre du génocide.


Une campagne a été lancée pour boycotter certaines parties du film après l'annonce de son tournage au Xinjiang. L'Association islamique d'Amérique du Nord (ICNA) avec l’hashtag #Boycott Mulan, a appelé au boycott du film et à une enquête sur les violations des droits des musulmans chinois.


Auparavant, Ilhan Omar, membre musulmane du Congrès, avait vivement critiqué les entreprises américaines pour avoir utilisé les ouïghours en travail forcé, pour fabriquer leurs produits, qualifiant la répression des musulmans ouïghours d'un des pires crimes contre l'humanité de l'histoire.
3922353

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: