10:42 - October 19, 2020
Code de l'info: 3474492
Téhéran(IQNA)-Les mosquées et les églises ne pourront pas ouvrir au Gabon avant le 6 et 8 novembre, selon une décision du ministère de l’Intérieur.
Lors de la conférence de presse gouvernementale vendredi, le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha a clairement indiqué que les mosquées et les églises sont autorisées à ouvrir une fois par semaine pour des cultes n’excédant pas une heure et 30 personnes. Le ministre a encore précisé que cette autorisation entrera en vigueur à partir du 30 octobre.
 
Une simple observation du calendrier chrétien laisse déduire qu’aucun culte ne sera conforme à la décision gouvernementale avant le 6 ou le 8 novembre.
 
Les premiers lieux de culte qui ouvriront conformément à la décision du gouvernement sont les mosquées dont le jour de prière autorisé est le vendredi. Ca sera alors le vendredi 6 novembre.
 
Selon la décision de Lambert Noël Matha, les églises dont le jour autorisé est dimanche ne pourront officier qu’à partir du 8 novembre.
 
L’on rappelle que la conférence épiscopale avait décidé de rouvrir ses églises le 25 septembre. Les leaders des églises charismatiques, pentecôtistes et évangéliques qui étaient déjà en position de « rébellion » avaient sauté sur l’occasion affirmant qu’ils s’alignaient sur la position de l’église catholique, la plus ancienne et la plus respectée du pays.
 
Depuis l’annonce du ministère de l’Intérieur, l’église catholique n’a pas officiellement réagi. Samedi, le Pasteur Georges Bruno Ngoussi de l’église Nazareth a confirmé qu’il ouvrira sa chapelle ce dimanche 25 octobre.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: