9:46 - October 23, 2020
Code de l'info: 3474528
Téhéran(IQNA)-Des inscriptions sur les murs et des vitres brisées… Ces dégradations ont été commises dans la nuit de mardi à mercredi sur la mosquée Nur El-Muhamadi de Bordeaux, rue des Menuts dans le quartier Saint-Michel à Bordeaux. Des vitres ont été brisées et des murs tagués, indique la préfecture de la Gironde. 
Contactée par 20 Minutes, la procureure de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie, précise que les inscriptions effectuées à la peinture noire mentionnaient : « Vive la France » ; « Mahomet = lâche » ; « Enlève ton voile ». « Des croix notamment de Lorraine ont également été dessinées, et trois vitres situées au dessus de la porte en bois de la mosquée ont été brisées, probablement par jet de pierre » poursuit-elle.
 
Une plainte a été déposée ce mercredi matin et des investigations sont en cours. C’est la deuxième fois en une semaine que cette mosquée de Bordeaux est la cible de tags, selon un membre de l’association qui la gère. Mercredi 14 octobre, il y avait été inscrit « Ni Dieu ni maître ni proxo ni mari ». 
 
Enquête confiée au commissariat de Bordeaux
Une agence de voyage spécialisée dans le Maghreb a vu aussi ses murs tagués. Des patrouilles seront déployées dès aujourd’hui aux abords des lieux de prières, précise la préfecture.
 
Les investigations judiciaires sont en cours pour retrouver le ou les auteur(s) de ces faits. L’enquête a été confiée au commissariat de Bordeaux, indique la procureure de la République.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: