12:11 - October 26, 2020
Code de l'info: 3474563
Téhéran(IQNA)-Porter l’hijab en France, qui est considérée comme le berceau de la liberté, est un crime et les musulmans vivant dans ce pays, subissent des restrictions et des pressions à cause de leur religion.

La France est un des pays européens qui a la plus grande population musulmane. En 2004, l’hijab a été interdit dans les écoles françaises, et en 2010, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la burqa ou le voile intégral a été interdite dans les lieux publics, faisant de la France le premier pays européen à adopter de telles mesures.
 
L'interdiction controversée de l'utilisation de l’hijab a suscité de nombreux débats. Les partisans de la loi disant que cette interdiction protège le pays de l’extrémisme et les opposants disant que la loi a pour objectif de développer l’islamophobie. 
 
A cet égard, le site Internet du réseau Al-Jazeera, a présenté un article intitulé "Hijab et hypocrisie en France" du journaliste britannique Andy Gorman du site "Mediapart" qui tente d'expliquer les raisons pour lesquelles les Français sont opposés à l’hijab islamique.
آماده// حجاب در فرانسه؛ چگونه یک قطعه پارچه موجودیت فرانسه را به لرزه درآورد؟ / گزارش
« Ce petit morceau de tissu a secoué toute la France car certains Français y voient un défi à la laïcité et d'autres y voient un symbole d'oppression des femmes. Ce n’est pas sans hypocrisie, car ceux qui craignent l’oppression des femmes les forcent à porter des vêtements contre leur gré.  L’un des exemples d'hypocrisie en France, est l'indifférence des avocats au harcèlement et aux insultes auxquels les femmes musulmanes sont exposées dans la rue, comme si la question se limitait à la question de l’hijab ».
 
L'auteur fait l'éloge de la position de la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, qui ne considère pas l’hijab comme un moyen de réprimer les femmes dans le monde libre, et qui l’a porté elle-même, dans une mosquée, après le massacre de musulmans dans deux mosquées néo-zélandaises, en signe de soutien aux musulmans et d’opposition aux violences islamophobes.
 
Pour prouver que l’hijab ne diminue pas les capacités des femmes et n'est pas une restriction à leur liberté, l'auteur cite des exemples de femmes célèbres de l'histoire qui portaient l’hijab, comme Malala Yousafzai, la jeune militante pakistanaise des droits des femmes et des droits de l'enfant, qui a remporté le prix Nobel pour son combat pour la scolarisation des filles.
 
L'auteur explique aussi que l’hijab existe dans des religions et cultures autres que l'islam, comme les religieuses chrétiennes, les femmes juives pratiquantes et les femmes hindoues qui portent leur hijab sans que personne ne considère cela comme un symbole d'oppression à leur encontre. Cela montre que prendre position contre l’hijab islamique, n'a rien à voir avec les questions juridiques et la défense des droits des femmes.
 
L'auteur conclut que le véritable motif est l'hostilité envers l'islam et cite un tweet de Marine Le Pen, leader du Parti de l'Unité Nationale Française, qui écrivait le 16 mars : « Nous n'accepterons jamais la loi des religions en Europe car elle en conflit avec nos valeurs civilisées. Nous n'accepterons jamais l’hijab pour les petites filles ».
آماده// حجاب در فرانسه؛ چگونه یک قطعه پارچه موجودیت فرانسه را به لرزه درآورد؟ / گزارش
À la fin de cet article, l'auteur déplore la montée de l'islamophobie en France, citant à titre d'exemple la profanation d'une mosquée dans un village français où des inconnus ont jeté une tête de porc imbibée de sang, ajoutant : « Il est honteux de cacher cette islamophobie croissante derrière de fausses déclarations de défense des droits des femmes et de protection des femmes contre l'oppression, car les femmes musulmanes sont assez intelligentes pour comprendre cette hypocrisie ».
Tags: France ، islamophobie ، voile ، hijab ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: