7:49 - October 31, 2020
Code de l'info: 3474603
Téhéran(IQNA)-« Les musulmans ne peuvent tolérer aucune offense dirigée contre le grand messager de Dieu et considèrent la défense de la dignité de leur prophète contre tout abus comme la plus haute priorité », a souligné le secrétaire général du Hezbollah libanais.

 
Le secrétaire général du Hezbollah libanais Seyyed Hassan Nasrallah a prononcé un discours, ce vendredi 30 octobre, à l’occasion de l'anniversaire de la naissance du Prophète Mohammad (PSL) et de son petit-fils, Imam Sadeq (béni soit-il). « Les musulmans ne peuvent tolérer aucune offense dirigée contre le grand messager de Dieu et considèrent la défense de la dignité de leur prophète contre tout abus comme la plus haute priorité », a souligné le secrétaire général du Hezbollah libanais.
 
En allusion aux propos anti-islamiques du président français, le secrétaire général du Hezbollah libanais a déclaré que les dirigeants politiques français sont à l’origine des récents problèmes survenus dans ce pays, sans manquer de dire qu’il cherchait à contribuer au règlement de ce problème, pas à l'aggraver. Le secrétaire général du Hezbollah libanais a condamné l'attaque de jeudi matin dans la ville de Nice, affirmant que l'islam et les groupes islamiques condamnaient cette attaque ainsi que toute action similaire dans le passé et à l'avenir, et que de telles attaques sont rejetées par l'islam. Il a déclaré que les autorités françaises n'avaient pas le droit de tenir la religion et les sympathisants d’une religion, pour responsables de tels actes, et que de telles actions étaient répréhensibles, immorales et illégales. Nasrallah a aussi et surtout affirmé que les responsables français n'avaient pas le droit d'utiliser des termes comme « terrorisme islamiste ».
 
Toujours est-il que sur fond de propos anti-musulmans du président français Emmanuel Macron, l’avenir de la mission française au Liban reste dans un état d’incertitude. À ce propos, le secrétaire général adjoint du Hezbollah libanais a lui aussi déclaré qu’en insultant le prophète de l’islam, l’Occident a opté pour l’animosité morale et la sédition.  
 
« L’Occident qui se pose en défenseur de la liberté de pensée, autorise l’offense et la profanation des valeurs islamique, ce qui provoquera l’inimitié morale et la sédition. Les mesures entreprises par les dirigeants français pour justifier l’offense faite au prophète de l'islam et pour défendre les auteurs de cette profanation, sont un signe de la faiblesse du modèle de valeur de l'Occident et de son retour aux méthodes de l'ignorance », a souligné le Cheikh Naïm Qassem.
 
Le secrétaire général adjoint du Hezbollah, a appelé les dirigeants politiques français à changer leur approche anti-islam, soulignant que la France sera le grand perdant et sera confrontée à l'isolement si elle insiste pour faire preuve d'hostilité face aux musulmans.
 
« Par ce geste, la France est devenue de plus en plus isolée et haïe auprès des musulmans du monde entier ; Il lui faut réviser sa ligne de conduite envers l’islam et les musulmans, sinon, elle en sera la grande perdante », a-t-il indiqué.  
 
S'adressant à la Conférence de l'unité islamique, le Cheikh Naïm Qassem a souligné le droit des musulmans de rester spirituellement connectés avec leur prophète Mohammad (PSL) et a considéré que les insultes contre l'islam et la couverture politique fournie à leurs auteurs reflètent la superficialité des valeurs occidentales.
 
Il a déclaré que les sanctions américaines contre l'Iran et le Hezbollah visent à les soumettre à ses politiques et à affaiblir leurs capacités militaires, soulignant que la fermeté serait la voie vers plus de victoires.
 
Le secrétaire général adjoint du Hezbollah a souligné que les régimes des Émirats arabes unis, de Bahreïn et du Soudan avaient trahi la Palestine et la totalité de l’Oummah islamique en normalisant leurs relations avec le régime sioniste.
 
Il a également mis l’accent sur l’importance de l’unité islamique pour fortifier les mouvements de résistance et contrecarrer les complots des groupes takfiristes ainsi que de leurs partisans.
 
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: