9:30 - November 27, 2020
Code de l'info: 3474911
Téhéran(IQNA)-Diego Maradona, considéré comme le  plus grand joueur de l’histoire du football, mort le  mercredi 25 novembre d’un arrêt cardiaque, était également un homme engagé politiquement, n’hésitant pas à s’afficher aux côtés de Fidel Castro, Hugo Chavez, et  Evo Morales.
Le vainqueur de la Coupe du monde 1986, qui exhibait le tatouage de Che Guevara sur son épaule droite, avait des positions très  anti-américaines.
 
Maradona, qui fut l’entraîneur en 2011 de l’équipe Al-Wasl à Dubaï, avait aussi exprimé sa joie de recevoir un keffieh palestinien qu’il porta  fièrement, tout en scandant le slogan : « Viva Palestine ! »
 
En 2018, Maradona avait également rencontré Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne. Une rencontre qu’il avait relayée sur sa page Instagram. Il avait profité de cette rencontre pour offrir au président Abbas et à tout le peuple palestinien une dédicace de son maillot (voir photos ci-dessous).
 
 
 
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: